AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 sous la chaleur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: sous la chaleur   Ven 12 Oct - 15:39

Après avoir eu ce petit combat avec Jimmy je me mit à réfléchir a un tel point que je ne faisais pas attention où j'allais, quand je commençais a faire attention autour de moi pour chercher un bateau je vis qu'il commençais a faire nuit, et que je n'était pas dans le port mais a des lieu et des lieu de Durbin. Je me dit "Mais qu'est ce que je fou ici, c'est un désert!! et moi qui n'ai aucune provision et ben j'en ai de la chance"

Comme il faisait pratiquement nuit je décidait d'éviter de faire demi tour car c'était la pire des solution, mais de trouver une oasis voir une ville.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Sam 27 Oct - 16:01

Le reste de l’après-midi s'était déroulé sans encombre.

Le jeune voleur avait finit par oublier le garçon. Lorsqu'il avait été en état de marcher, il avait cherché à retrouver le jeun homme. Mais, apprenant qu'il s'était dirigé vers le désert, il avait perdu tout espoir de le retrouver.

Néanmoins, alors que la soirée commençait à tomber, Jimmy, sans raison apparent, se mit à craindre pour la vie du jeune Fitz. Sans personne, perdu au milieu du désert, il ne risquait de tenir longtemps. Sans savoir pourquoi, il avait commencé à s'attacher au jeune homme !

Il savait que c'était idiot, d'autant plus que le gamin l'avait plus embêté qu'autre chose jusqu'à présent mais... Il l'aimait bien.

Avec ses maigres économies, il loua un chameau et partit dans le désert, à la faveur de la fraîcheur. Il se félicita d'avoir apporté une cape épaisse, elle le protégeait parfaitement du froid nocturne.

Il erra pendant de longues heures, se maudissant pour sa stupidité. Comment pouvait-on retrouver quelqu'un en plein désert? Et encore plus de nuit? Il avait agit sans réfléchir !

Et soudain, à quelques lieux de là, il lui sembla apercevoir une silhouette, éclairée faiblement à la lumière des deux lunes de Mikdemia.

"Hé ho !" cria-t-il, conscient que, si ce n'était pas le gamin, sa vie pouvait très bien se terminer dans quelques minutes.
"Hé ho !" cria-t-il de plus belle, en faisant trottiner le chameau en direction de la silhouette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Dim 28 Oct - 12:48

Alors que je cherchais désespérément une ville je me dit que je suis débile, chercher une ville en plein désert en pleine nuit.... autant chercher une aiguille dans une botte de foin"

Tout en marchant j'entendis un brus sourd, puis une deuxième fois, mais plus clairement. On m'appelai. Je m'arrêtais et je vis un homme sur un chameau, préparer pour un long voyage, mais avec l'obscurité je ne voyais pas son visage. En se rapprochant je vis que c'était Jimmy, et je me dit "lui !! Ici !!!"

Mais avec ses heures de marches sans rien manger ni boire m'avais affaibli et je tombais je mes genoux épuiser .

En le voyant se rapprocher je ne savais que lui dire, peut être déjà s'excuser, mais visiblement je n'avais même plus la force de parler et j'émis un son sourd "....."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Dim 28 Oct - 19:41

Un grand poids quitta le jeune voleur lorsqu'il se rendit bien compte que l'homme perdu dans le désert était bien celui qu'il cherchait. Il aurait bien crié de joie, mais il savait que ça aurait été déplacé, et Fitz aurait très bien pu prendre peur.

Le voyant si épuisé et à bout de forces, Jimmy s'en voulut de l'avoir rudoyer pendant l'après-midi. Le pauvre gamin, ce n'était certainement pas sa faute s'il ne savait pas bien comment s'y prendre dans un environnement comme celui de Durbin. Après tout, il n'était pas d'ici.

Jimmy sauta à terre, tout en décrochant une outre remplie d'eau. Il vint s'agenouiller près du gamin et pressa l'ouverture près de ses lèvres, pour qu'il puisse boire.
"Doucement, hein, ne bois pas trop vite" lui dit-il gentiment, comme s'il parlait à un enfant.

Puis, il attrapa la deuxième cape qu'il avait apportée et en drapa les épaules du jeune homme. Il devait mourir de froid dans la fraîcheur de la nuit. Un peu de chaleur ne lui ferait pas de mal.

"Te sens-tu en état de voyager? Tu as beaucoup tourné en rond, nous ne sommes qu'à deux heures de Durbin. Si tu veux, on peut s'y rendre ou alors, on attends ici l'aube et on rejoint la ville demain matin."
Il se sentait un peu stupide de lui parler comme ça alors que, quelques heures auparavant, il ne le voyait que comme un moyen de retourner dans le Royaume. Néanmoins, il n'avait pas envie d'avoir sa mort sur la conscience. Il se bornait à répéter que, mort, le gamin ne lui servirait plus à rien mais il savait pertinemment qu'il y avait plus que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Mer 5 Déc - 17:00

Après avoir repris des forces, je me levais et lui dit :

"il vaudrait mieux qu'on attende demain, car il fait nuit noire on ne voit même pas les autres dunes"

Après ce bref instant de parole, je me ré assis et parti dans mes pensée
"pourquoi retourner a Durbin alors qu'on a quitter la ville, surtout une ville comme celle ci, ce n'est pas une bonne idée"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Lun 10 Déc - 22:08

Jimmy regarda le gamin en haussant les épaules :

"Comme tu veux." lâcha-t-il, peu désireux de partir dans de grands discours assurant à son interlocuteur qu'il pouvait sans aucun problème se repérer rien que grâce aux étoiles. Il lui avait donné le choix, il avait choisi. Inutile de revenir dessus, et de chercher par tous les moyens à le convaincre de revenir.

Il retourna au chameau, et prit de nouvelles couvertures. Il prit également les quelques fruits qu'il avait achetés ainsi que la viande séchée. Il n'avait pas pensé à prendre une tente, persuadé qu'ils retournaient à Durbin le soir même.
*Tant pis, il faudra bien faire sans.*

Puis, Jimmy fit signe à Fitz de le rejoindre. Le jeune voleur avait fait allonger l'animal, et s'était adossé contre, profitant ainsi de sa chaleur.

"Tu en veux?" proposa-t-il, désignant la viande et les fruits sur ses genoux.
Il proposa également d'autres couvertures au jeune homme.
"La nuit est fraîche, il vaut mieux se couvrir."

Après ces quelques conseils, Jimmy s'enferma dans son mutisme, mangeant lentement un bout de viande, ne sachant pas trop s'il fallait engager la conversation ou non. Il décida de voir si le jeune homme voulait parler. Dans le cas contraire, ce n'était pas lui qui troublerait le silence qui s'était installé entre eux deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Ven 14 Déc - 0:22

Je pris un peut de nourriture et une autre couverture comme me l'avais conseiller Jimmy. Je sentais bien son exaspération de ne pas rentré a Durbain, mais j'avais senti une présence, des hommes devais le suivre depuis sa sortie de la ville. Je me suis dit que si on partait directement ils nous rattraperaient en milieu de trajet et nous tuerai car nous n'aurions pas pris des forces.

"ils sont six, six personnes qui doivent te suivre depuis Durbain je pense"

Je senti regard se poser sur moi, mais c'était trop tard pour qu'il me pose des questions, car une flèche siffla et atterrit dans le feu tandis qu'une autre faillit de toucher Jimmy en pleine tête et fis peur a chameau se qui nous mis a découvert. Les silhouettes sortirent de l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Ven 14 Déc - 0:41

Jimmy regarda Fitz avec une tête d'ahuri, comme s'il venait de lui annoncer qu'il était son fils. Chose qui aurait été bien improbable vu que les deux jeunes garçons ne devaient pas à avoir plus de trois ans d'écart, si ce n'était moins.

La bouche grande ouverte, et les yeux fixant un point important connu de lui seul, Jimmy n'arrivait pas à comprendre comment on avait bien pu le suivre. Et surtout, pourquoi. Oui, pourquoi l'aurait-on suivi? Lui, un pauvre gosse partant dans le désert... Les gars de Durbin aurait du fêter son départ, depuis le temps qu'il embêtait la moitié de la ville.

Puis, une flèche frôlant sa joue lui fit reprendre ses esprits. Dégainant sa petite épée qu'il portait toujours sur le côté, il réalisa trop tard que le chameau s'était éloigné de quelques pas, leur faisant perdre ainsi leur couverture.

"Par tous les Dieux !" jura le jeune garçon, examinant rapidement la situation. Comme l'avait prédit Fitz, chose dont ne se souciait plus Jimmy, il vit sortir six silhouettes de l'ombre. Le combat allait être serré, très serré. Et toutes les chances n'étaient pas dans leur camp.

Il jeta un rapide coup d'oeil au jeune garçon, qui semblait se préparer lui aussi au combat. Il lui souffla :
"Je suis gaucher, je prends le côté gauche. Essaye de me gêner le moins possible et concentre toi sur ton côté. A trois, on les charge, cela les surprendra peut-être."

Jimmy attendit quelques instants, que les silhouettes se rapprochent, puis il commença à compter, les surveillant toujours du regard, sans se soucier si Fitz l'avait entendu ou non. Ce n'était pas le moment de répéter ses consignes.
"Un... Deux... Trois !" lâcha-t-il en se mettant à courir dans un forcené, chargeant la silhouette la plus proche. Le coeur battant à bâton rompus, le corps saturé d'adrénaline, il espéra seulement que Fitz l'avait suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Mer 19 Déc - 23:28

Je suivis Jimmy pour la contre attaque sur nos assaillant et vis que par chance qu'il y avait celui avec l'arc sur le flan ou je devais attaquer.

Je chargeai a toute vitesse contre le premier ayant un épée pour prendre le meilleur sur le deuxième et finir la course contre le troisième, mais après avoir assommer celui avec l'arc je vis que les deux autres avaient comprit ma ruse et prirent le meilleur sur moi et comme j'étais maladroit je trébuchait contre l'homme a terre et me dit : "mince, ça ne va pas être simple à moins que la chance me sourit"

Je remarquais alors que l'homme a terre avais une dague que je m'empressais de ramasser et de lancer contre un de mes assaillant qui se la pris dans un endroit tellement précieux que je su que plus tard il n'aurais pas de décent, mais il restais l'autre au quel j'ai vu qu'il n'était pas très intelligent, qui ne fis plus attention a moi pendants asser de temps pour que je l'assomme a son tour.

Une fois assommer je pris l'arc et le carquois de flèche et vis que Jimmy m'avais menti il n'était pas gaucher, c'était juste parce qu'il savais que ceux de gauche était plus fort. Je pris une flèche, visa l'épaule d'un des deux qui restait et décocha la flèche. L'homme lâcha son épée de douleur ce qui permit a Jimmy de l'achever et de finir le dernier en beauté.

Par mégarde je vis que je n'avais pas assommer le "futur sans héritier" qui me fis tomber mais a terre je lui donnait mon "légendaire coup de poing" qui avais assommer Jimmy, mais je fis attention a un truc sur Jimmy il changeais l'épée de main a chaque fois était-il ambidextre comme moi? et je décidais de lui poser la question en le voyant arriver :

"Dit moi, j'ai vu que l'or du combat tu changeais régulièrement de main pour tenir ton épée, tu ne serais pas ambidextre par hasard? de toute façon j'ai compris pourquoi tu voulais le flan gauche, enfin bref c'était un beau combat, on pourrait leur pendre des objets on ne sait jamais ça pourrait nous servir"

Rien qu'a le voir je vis tout de suite qu'il était d'accord avec moi, je décidait de prendre un peux d'argent l'arc et les flèches et une carte du désert sur laquelle je suis tombé dessus par hasard. Plus tard nous trouvâmes leurs chameaux 3 en tout, et virent qu'il y avait pas mal de provision, je proposait a Jimmy :

"Si nous les amenions avec nous? avec celui qu'on a déjà on en auras 4 on en revendras 2 a un village du désert et nous en garderons 2 un chacun qui transporterons avec la moiter des provision.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Jeu 20 Déc - 12:09

Le combat s'annonçait plus difficile que prévu. Comme il l'avait deviné, les principales forces étaient concentrées sur le côté gauche, et Jimmy y fonça droit dedans. L'effet de surprise marcha, semble-t-il, vu qu'il réussit à blesser mortellement le premier homme. Lui infligeant une belle blessure au niveau du coude, l'homme lâcha son épée, et pouvait s'estimer heureux qu'il s'en sortait vivant. Même à la chiche lueur des étoiles l'on pouvait voir qu'il se vidait de son sang à une vitesse effroyable.

Puis, les choses commencèrent à se corser. Les deux hommes en face de Jimmy, d'un accord commun, lui menèrent la vie dure. Déjà que contre une personne, Jimmy n'était pas un bretteur adroit, mais contre deux... Il allait vite être submergé, et la première erreur serait certainement fatale. Avant que le combat ne deviennent trop prenant, il recula d'un pas et jeta un rapide coup d'oeil en direction de Fitz. A en voir les choses, il avait la situation bien en main, et Jimmy se désintéressa de lui pour se focaliser uniquement sur ses deux adversaires. L'un deux allait mourir ce soir, et il pria Ruthia que ce ne soit pas lui.

Il para la première attaque, repoussa l'homme d'un violent coup de pied et, tout en changeant son arme de main, para la seconde attaque, survenue une fraction de seconde après la première. Tout s'enchaînait trop vite. Après ce coup d'éclat, le pauvre voleur était déjà en nage, et ses bras pesaient une tonne. Il n'allait pas tenir bien longtemps.

Pourtant, il le fallait, et il le fit. Parant les attaques, jouant sur la défensive et n'attaquant que pour faire reculer ses adversaires et s'accorder un bref répit, il resta un instant interdit lorsqu'une flèche vint se planter dans l'épaule de l'un des hommes. Cette flèche lui était-elle destinée? Ruthia avait-elle finalement décidé de l'épargner ce soir? Il n'y réfléchi pas plus, profitant de l'occasion pour trancher la gorge de l'homme et, à la suite d'une rapide duel, se débarrassa du second homme. Le combat était fini et, à par quelques petites plaies superficielles, les deux hommes étaient indemnes. Jimmy en aurait presque pleuré de joie et de soulagement. Presque.

S'essuyant le front, couvert de sueur et de poussière, avec sa manche ensanglantée - *Bon sang... J'espère que ce n'est pas le mien !* -, Jimmy marcha en direction du jeune garçon, tel un somnambule. Il fut surpris par la question de Fitz.

"Et bien... Oui, plus ou moins. Je suis plus habile de la main droite, mais je sais aussi me servir de la main gauche. Je sais que c'est déstabilisant, ors d'un combat, et je voulais avoir ce petit effet à mes côtés. Apparemment, il m'a sauvé la vie."
Puis, le regard perdu dans le vide, mort de fatigue, Jimmy hocha à peine la tête à l'invitation de Fitz de dépouiller les cadavres. De toute façon, ici, personne ne viendrait pleurer la perte de leurs possessions.

Il resta immobile tout le long que dura la petite collecte de Fitz, et fut admiratif de tout ce qu'il trouva. Pour peu, il se serait demandé si le garçon n'avait pas fait un saut à Durbin pour aller acheter tout cela.

"Oui, pourquoi pas, cela pourra nous faire toujours un peu d'agent de côté. Espérons seulement que l'on ne nous pose pas de questions sur ces deux chameaux en trop. Les gens du désert sont parfois un peu trop curieux à mon goût."
Sur ses paroles, il sembla reprendre un peu consistance et, après une longue gorgée d'eau, ses yeux reprirent peu à peu leur fougue naturelle.

"Bien... et maintenant alors? Je propose que l'on s'éloigne de ce carnage, sait-on jamais, si leurs amis se ramenaient plus tôt que prévu... Où veux-tu qu'on aille? Au Sud, vers Kesh, ou au Nord, vers le Royaume?"
Jimmy n'avait aucune préférence, et laissa le garçon choisir. Tout ce qu'il voulait, c'était fuir cette scène de carnage, empestant le sang et la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Jeu 20 Déc - 23:47

Juste après avoir fini de préparer les chameaux, Jimmy me fit une légère remarque a propos de la curiosité des gens du déserts, et je lui répondis :

"On auras qu'as leur dire qu'on est des marchands de chameaux et qu'on fini la vente avec ces deux dernier"

De toute façon je ne pensait pas qu'ils serais plus curieux que ça. Peut après Jimmy me fi une proposition de soit aller ver Kesh soit aller vers le royaume. Je pensait que les deux moyens n'était pas bon.

"Je ne croit pas que ce soit une bonne idée. Si on va directement vers Kesh ou ver le royaume ils nous attendrons peut être la bas, donc vaux mieux errer dans le désert quelques jour le temps qu'ils s'aperçoivent qu'on iras pas dans leur direction et qu'ils quittent leurs poste. De toute façon vu le nombre de provision, avec la carte et la direction des étoiles nous aurons du mal a nous perdre."

Je senti que Jimmy voulais me poser une question sur moi, je ne savais ni quand et sur quoi de toute façon il allait bientôt falloir que je lui dise que je lui dise des truc sur moi ! "bientôt" me répétai-je .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Jeu 3 Jan - 14:37

Jimmy haussa les épaules. Après tout, cette idée en valait bien une autre ! Quoique... Fitz était loin de ressemblait à un marchand du Jal-Pur. Jimmy balaya cette idée d'un geste de la main. Qui s'en soucierait ! Deux ou trois pièces en plus de la transaction, et plus personne ne se souviendrait de leur passage. Vivre dans des endroits reculés avait parfois ses avantages...

Le jeune garçon écouta avec plus ou moins d'attention le point de vue de Fitz, concernant leur itinéraire. Hochant la tête de temps en temps, il finit par se dire que ce n'était pas si bête après tout. Fatigué comme il l'était, il n'y avait pas pensé, et cela aurait pu leur coûter très cher.
*Va pour le désert, immense, chaud et dangereux !*

Néanmoins, Jimmy avait quelque doute quand à leurs chances de ne pas se perdre. Il leur faudrait ne pas trop s'éloigner des abords de Durbin, sinon, ils risquaient quand même gros ! Contrairement à Fitz, et même si tout n'était que supposition, Jimmy avait vécu une bonne partie de sa vie près du désert et, s'il avait peu appris de choses dans sa vie, il savait au moins celle-là : que le désert n'était pas vraiment quelque chose à quoi on pouvait s'y fier...

Mais il décida de laisser sa vie aux bons soins de Ruthia. Sans nul doute que la déesse de la chance veillerait sur eux !
"Alors, va pour le désert. Je propose que nous filions d'ici en vitesse. Peut-être que d'autre ne vont pas tarder à se ramener et, sincèrement, je n'ai pas envie de dormir à côté de cadavres."

Il joignit le geste à la parole en grimpant sur l'un des chameaux, tout en essayant d'attraper un second. Puis, une fois la tâche accomplie, il attendit Fitz pour se mettre en route. Cette nuit là, il s'en remettrait au garçon. Après tout… Il était trop fatigué pour réfléchir convenablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sous la chaleur   Ven 11 Juil - 22:11

Après avoir fini tout les préparatifs pour la suite du voyage, je montais sur mon chameau pour diriger la marche. "Il va falloir avancer vite, mais pour aller où? il fait trop sombre pour voir la carte" j'espérais que je pourrais trouver de l'aide auprès de Jimmy mais il c'était assoupi, donc je décidais de faire avancer la caravane dans le vide.

On était arriver a la moitier de la nuit au moment où je décidais de faire une halte pour se reposer, car un sacré trajet avait été fait depuis le moment où nous avions quitter la zone de combat, j'aidais Jimmy a descendre et je lui dit :

"Je n'ai aucune idée de l'endroit où on se trouve actuellement il fait beaucoup trop sombre pour lire la carte et je ne sait pas comment m'orienter par rapport aux étoiles. On va faire une halte ici un petiti moment histoire de se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sous la chaleur   

Revenir en haut Aller en bas
 
sous la chaleur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ordre, Vide et Chaos
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG les Chroniques de Krondor :: Administration :: Archives :: Autres RP-
Sauter vers: