AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La chambre bleue

Aller en bas 
AuteurMessage
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: La chambre bleue   Sam 10 Nov - 15:29

Voyant qu'Elhys n'avait plus rien à ajouter ils se saluerent tout les deux puis se quitterent sur le pas de la chambre de Nakor en attendant de se retrouver avec impatience le lendemain aux abords de la bibliotheque!

Nakor penetra dans la chambre que Malrac avait fait preparer pour lui, c'etait une grande chambre peinte dans le même bleue que sa propre robe, le plafond etait trés haut et il y avait un trés beau lustre luxueux suspendu dans les airs par des chaines en or sur lesquelles etaient placées des petites boules de cristal qui emettaient de la lumiere colorée

"Tiens donc le commerce avec Tsurannuanni s'est même etendu aux globes Cho-Ja ... humm assez interessant!"

Nakor s'approcha du haut lustre et se permit, à l'aide de son baton, de decrocher un des nombreux globes et de le mettre dans son sac.

"Je suis sur que Chalmes ne m'en voudra pas de lui ... emprunter un globe!"

Puis Nakor ria de bon coeur dans sa chambre en repensant à la belle Elhys et à la journée qu'il avait passé en sa compagnie

##Veritablement cette femme est incroyable elle est encore trés jeune et deja elle se passionne pour le savoir dans sa generalité, c'est formidable j'ai rarement rencontré une femme comme elle ... je me demande si je ne pourrais pas la convaincre, quand tout ceci sera finit, de tenter avec moi d'accomplir ma vieille mission! Oui peut etre accepterait elle de m'y aider et comme ça je n'aurais plus besoin d'emprunter la precieuse seve sacrée de Belactan le jours où nous la trouverons, si seulement nous nous sortons de ce guêpier dans lequel le royaume est encore fourré! ... oui ... oui en fait c'est la seule personne que j'ai rencontré et qui soit vraiment ce qu'il faut etre pour ça!##

Nakor se jetta sur le seul lit de la piece qui ne contenait aucun autre meuble à part le petit lit qui etait tout de même trés confortable!Tout en mettant en ordre ses pensées Nakor sourit à l'idée qu'il finirait un jour par reussir et qu'il n'etait pas mecontent que le destin ai mit cette femme sur son chemin! Il s'empressa donc de s'endormir, certains qu'un jours il expliquerait tout à Elhys et qu'il y avait de grande chance qu'elle accepte.

##Ho mais en plus oui oui oui ce petit tour qu'elle veut mettre en place .... oui ce sera parfait!##

Puis Nakor s'endormit en repensant à toutes ses longues années passées sur Midkemia à lutter contre ce qui etait finalement depuis toujours, le même adversaire!

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Dim 11 Nov - 15:30

Nakor se leva aux aurores il s'etait endormit tout habillé plongé dans ses reflexion et ses questions!
Il s'etira puis se leva de son lit douillé, il fit quelque pas puis fit ses etirements matinaux!
Une fois bien etiré, Nakor commença ses enchainements de Taï-Chi afin de s'accorder avec la nature et le monde autours de lui, en faisant des mouvement amples ronds et lents!

"Bien voila une nouvelle journée interessante qui demarre, c'est trés prometteur je risque de m'amuser aujurd'hui"

Nakor ramassa son sac et son baton puis sortis de sa chambre bleue, en refermant la porte il fut tout etonné de voir sur le pas de la porte d'à coté, sa nouvelle amie Elhys les yeux plongés dans un livre volumineux

"Ho mince alors nous avons dormis dans des chambres voisines ... c'est follement amusant ça!"

Puis Nakor se mit à rire et à dancer dans le couloir et voyant l'air à la fois surpris et amusé de la magicienne Nakor reprit tout simplement

"Bonjours Elhys comment va tu?"

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhys
Magicien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Localisation : L'Ile du Sorcier
Humeur : Désespérée
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Magicienne
Age: 20 ans
Localisation: Le Port des Etoiles

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Sam 17 Nov - 16:24

Elhys avait passé une très bonne nuit, bien meilleure que toute celles qui avaient précédé. Pour une fois qu'elle avait réussi à trouver le repos rapidement ! De plus, elle n'avait été hantée par aucun cauchemar. Elle ne savait si cela était dû à sa rencontre avec Nakor, la veille, mais ce qui est certain, c'est qu'elle avait enfin retrouver une paix intérieure.

Elle s'était bien avant le lever du soleil, bien qu'elle se doutait qu'elle ne verrait pas Nakor avant l'après-midi. Elle voulait mettre ce temps à profit, et continuer à faire quelques recherches.

Elle s'était donc rendue dans la bibliothèque endormie, et était aller chercher le livre qu'elle lisait la veille. Elle était certaine qu'elle pourrait y trouver quelque chose d'intéressant. A quel sujet, elle n'en savait rien encore, mais elle en était persuadée.

Préférant retourner dans sa chambre pour lire, elle ouvrit l'épais grimoire et commença à lire, pendant que ses pas la conduisaient machinalement jusqu'à sa chambre. Perdue dans ses pensées, essayant de trouver un lien entre ce qu'elle lisait et la situation actuelle, elle ne se rendit pas compte qu'elle s'était immobilisé juste à côté de la chambre de Nakor.

Ce fut d'ailleurs sa voix qui la fit sortir de ses pensées. Surprise, elle faillit lâcher le livre, mais parvins à le retenir à temps.

"Et bien ça alors... Je vois que mes pas ne pas conduit au bon endroit !" Elle se sentait gênée. Pourquoi, inconsciemment, c'était vers ici qu'elle s'était dirigée?

"Oh, ma foi, plutôt bien je vous remercie. Je vois que je ne suis pas le seul être ici à être matinal ! Mais vous-même, avez-vous bien dormi? La chambre était à votre convenance?"

Elle profita de ce bavardage sans importance pour refermer le grimoire. Ce qu'il lui suggérait était vraiment… Vraiment irréalisable. Et insensé.


[Bon, je ne suis pas très satisfaite pour l'avatar, mais pour l'instant j'ai pas trouvé mieux...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-bibliotheque-de-macros.blogspot.com/
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Sam 17 Nov - 20:47

"Mais cela va trés bien merci, oui je suis trés matinal! ... Ho fait s'il vous plait tutoyez moi Elhys, je suis peut etre vieux mais j'aime que les gens que j'apprecie me tutoie!"

Nakor parlait et inclinait sa tête de haut en bas pour appuyer son discours, tout en regardant droit dans les yeux la jeune magicienne!

"Oui la chambre etait parfaite vraiment : grande et vide exactement ce qu'il me faut pour faire mes etirements et mon Taï-Chi matinal, cela aide beaucoup à concentrer et relaxer l'esprit! Je te l'apprendrais si cela t'interesse!"

Et Nakor ria doucement en voyant la jeune femme rougir peu à peu mais ecoutant tout de même avec attention!
Puis ses yeux s'abaisserent sur le grimoire

"Si je ne me trompe pas ce livre ressemble beaucoup à celui que tu avais hier entre les mains non? De quoi cela parle t il?"

Nakor attendait avec impatience que leur conversation demarre et qu'ils passent tout deux la journée à parler de tout et de rien, comme il adorait faire depuis plus de six cents ans

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhys
Magicien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Localisation : L'Ile du Sorcier
Humeur : Désespérée
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Magicienne
Age: 20 ans
Localisation: Le Port des Etoiles

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Sam 17 Nov - 21:04

Elhys sentit ses joues rosirent lorsque Nakor l'invita à le tutoyer et lui parla de ses exercices matinaux. Tout cela semblait tellement irréel ! Elle n'était pas du genre à rester dans son coin, non elle avait quelques amis, mais cet homme arrivait à lui faire croire, lorsqu'il lui parlait, que cela faisait des années qu'ils se connaissaient. Et elle appréciait cela énormément.

Lorsque Nakor mentionna le grimoire, elle ne sût d'abord que répondre. Devait-elle lui faire part de ses découvertes du matin? Discuter dans le couloir n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Si des oreilles indiscrètes traînaient dans le coin...

"Vous... euh... Tu as tout à fait raison, c'est bien le livre que j'étudiais hier après-midi. C'est un très vieil ouvrage qui traite des... hum... des différents plans existants."
Elle se sentait un petit peu ridicule de parler d'un tel sujet. Elle s'y connaissait si peu !
"J'y ai découvert des choses vraiment... très intéressantes. Néanmoins, encore plus me dépassent totalement. Il me faudra sans doute plusieurs dizaines d'années avant de comprendre le quart de ce qui est écrit là-dedans. Mais c'est si passionnant !"

Elle baissa soudain d'un ton, et se rapprocha de Nakor :
"Je crois d'ailleurs avoir trouvé une autre solution au... problème. Mais nous ferions mieux d'en parler dans un endroit plus... sûr. Si vous le désirez bien évidemment !"
Elle se sentait sotte tout à coup ! Nakor avait certainement des tonnes de choses beaucoup plus intéressantes à faire que de discuter d'un plan insensé avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-bibliotheque-de-macros.blogspot.com/
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Sam 17 Nov - 22:01

Nakor regarda Elhys en la devisageant, de la façon la plus grave et la plus serieuse et intense qu'il puisse prendre! Puis au fur et à mesure qu'Elhys parlait tout en baissant legerement la tête et en rougissant nakor ne put tenir plsu longtemps et ria de bon coeur en prenant Elhys par les epaules

"Par Wodar-Hospur Elhys, tu es pour moi une bouffé d'air frais!"

Nakor continua de tenir Elhys par les epaules et rire doucement et gentimment puis repris en la regardant droit dans les yeux

"Je veux continuer cette discussion avec toi, je n'ai rien d'autre de plus interessant à faire que de parler avec une belle femme de savoir et de chose du monde crois moi, je prends trés au serieux les gens qui enquete sur le savoir, moi même je suis un serviteur de ... mais tu as raison, entrons dans ma chambre pour parler si tu le veux bien ou alors decide de l'endroit si tu trouve genant qu'un homme fasse entrer dans sa chambre une femme qu'il ne connait que depuis deux jours?"

Puis Nakor lacha Elhys car il ne put que rire en s'esclaffant et en dancant dans le couloir

##Et puis les plans dans les mondes ... je peux peut etre un peu l'eclairer##

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhys
Magicien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Localisation : L'Ile du Sorcier
Humeur : Désespérée
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Magicienne
Age: 20 ans
Localisation: Le Port des Etoiles

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Sam 17 Nov - 22:25

Elhys lui adressa son plus beau sourire et répondit d'un air léger :
"Non, non voyons. N'importe quel endroit fera l'affaire pour discuter de cela ! Et je pense que personne n'osera venir écouter à ta porte."

Néanmoins, dès qu'ils furent entrés dans la chambre, son visage retrouva sa mine soucieuse. Ce fut à peine si elle remarqua l'agencement de la chambre.
"Je suis vraiment désolée de gâcher cette journée en discutant de cela avec toi, mais apparemment les Dieux ont décidé de me montrer ce moyen alors que tu es présent. Je ne sais à quels jeux ils jouent... Mais j'espère qu'ils ne sont pas en train de se moquer de ma naïveté et de mon ignorance."

Elhys n'était pas quelqu'un de très tourné vers la religion, elle préférait se fier aux connaissances, mais dans les situations désespérées telles que celle-ci, croire en quelque chose de plus grand ne pouvait pas faire de mal.

Elle regarda longuement Nakor, sans savoir vraiment quoi faire. Elle n'avait pas peur de paraître stupide, oh ça non, mais... Inspirant longuement, elle se lança :
"Cela fait plusieurs semaines que je lis ce livre, sur les plans. Au début, cela m'amusait juste de lire des histoires sur des plans parallèles, je trouvais cela très divertissant par rapport à la situation de l'Ecole. Cela permettait de m'évader. Et puis, au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture, j'ai vu cela sous un tout autre oeil. Tout cela était si... fascinant ! On devrait apprendre ça à l'Ecole, cela obligerait certains à arrêter de se prendre pour le centre du monde !"

Elle sourit de sa remarque et enchaîna rapidement, de peur de ne plus trouver le courage de continuer :
"Puis, plus j'avançais, plus certaines choses commençait à m'échapper. Comme si j'étais en train de lire en texte dans notre langue et que, soudain, des bouts de Keshian apparaissait dans le texte, puis de plus en plus souvent. Bref, je me suis sentie perdue, et j'ai dut lire d'autres ouvrages, sur la magie et son fonctionnement, mais également des traités sur la nature, les roches, etc. afin de mieux comprendre ce que voulais dire ces bout de textes incompréhensibles."

Soudain consciente qu'elle dérivait dangereusement du sujet initial, elle se reprit et alla dans le vif du sujet :
"Tout cela pour dire en fait qu'il m'est venu une idée quelque peu... loufoque et certainement irréalisable... Ou du moins, seulement en dernier recours. J'ai pensé que, peut-être si nous arrivions à transporter Chalmes dans un plan où la magie n'existe pas, le sort qui est attaché à lui... disparaîtrait? Je sais que dis comme ça, c'est totalement absurde et très utopique, mais l'idée mériterait peut-être d'être creusée plus en profondeur... Qu'en pensez-vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-bibliotheque-de-macros.blogspot.com/
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Dim 18 Nov - 17:16

"Bien deux petites secondes ma chere!"

Nakor leva sa main au dessus de sa tête et forma un cercle dans l'air soudain une barriere en or apparut autour d'eux

"Voila comme ça nous pouvons parler asseyons nous Elhys!"

Mais Elhys regardait avec suspision la barriere que Nakor venait de former

"Ne t'en fais pas ceçi nous protegera de certaines choses que nous pouvons dire! Bien les plans .... c'est trés compliqué : il faut bien separer les choses les plans et les mondes! Dans un même plan il existe plusieurs monde et pour un seul monde il existe plusieur plan ... Si tu veux voyager entre les monde certains d'entre nous peuvent emprunter un passage entre les monde : le couloir des mondes celui çi existe depuis la nuit des temps nous ne savons qui l'a fabriqué mais nous savons l'emprunter pour voyager d'un monde à l'autre en quelque pas! ... Comment dire pour moi notre plan d'existance est comme une orange, mais une orange qui ne cesse de gonfler ... le probleme avec ça c'est que nos monde sont la peau de l'orange et bien reflechie .... si l'orange gonfle la peau finis par se craqueler et des interstices se forment entre les morceaux de peaux qui se detachent les uns des autres ... je crois profondement que le couloir des mondes est cet interstice, cet espace qui se forment entre les mondes et que nous pouvons donc emprunter, moi même je l'ai deja pris et c'est trés interessant de voir que si l'on tombe du chemin on plonge dans un espace gris où l'on ne vois rien mais où l'on sens des choses ... je suis sur que c'est le domaine dans lequel resident les dieux qui protegent notre monde et notre plan d'existance ..."

Nakor se rendit compte qu'il n'avait pas repris sa respiration et qu'il avait debité son discours comme un enseignant devant une eleve avide de savoir, un peu amusé un peu géné il reprit de plus belle

"Bien maintenant que tu comprend ce que sont les mondes d'un même plan nous pouvons passer aux plan d'un même monde ... cette fois au lieu de varier en fonction de l'ecart qui existe entre les mondes les plans varient en fonction du temps ... en effet tout les plan qui existent son des versions identiques du même monde mais dans lequel ... à un certains moments de la vie il s'est passé quelque chose de different qui a rendu le monde completement different d'un autre où autre chose se serait passé! La difference est donc temporelle puisque en remontant dans le temps on pourrait reussir à trouver le moment où les plans se sont formé et se sont differencier et si on remontait un tout petit peu plus loin et bien on serait dans un monde qui n'est definis que par un seul plan!"

Nakor regarda Elhys et lui laissa un peu de temps pour assimiler tout ce qui venait d'etre dit

"Bien maintenant concentrons nous sur notre probleme ... nous savons donc que pour voyager dans les plans le plus simple et de créer une rupture de l'ecoulement du temps et au lieu de marcher droit dans cette rupture ... il suffit je pense de ... de tourner à l'interieur de changer de chemin pour atterir dans un autre plan de notre monde ... ce genre de magie trés complexe peut etre manié ... oui je connais des gens dont monseigneur Pug ConDoin qui est capable d'un tel exploit. Et bien si nous faisions cela il resterait un enorme probleme ... le probleme est que si nous trouvons un plan sur lequel la magie est bannis ... nous ne pourrions y mettre les pieds puisque au moment même où nous ouvririons un passage il se refermerait, la magie en etant bannis immediatement!Et surtout si nous agissions assez vite pour y entrer nous ne pourrions plus jamais en sortir : la magie nous etant soustraite nous ne pourrions plus manipuler de nouveaux le materiau et donc nous serions bloqué!Et cela serait un peu genant non?"

Nakor vit Elhys baisser les yeux en comprenant que Nakor pensait aussi que cela etait impossible

"Mais par contre et je me suis retenue jusqu'à maintenant ... Elhys tu es un genie la plus grande de ton temps!"

Et Nakor bondit dans sa bulle protectrice et deposa un baisé sur la joue droite de la magicienne

"Hahaha oui oui oui tu m'a permis de trouver certainement une solution à notre probleme et celui de Chalmes ... nous n'avons pas à changer de plan mais juste à changer de monde ... Oui il existe un monde dans notre univers sur lequel la magie à etait cristalisé par les dieux qui y residait afin d'echapper au massacre des Valherus et de leur folie destructrice, Pug m'en a deja parlé autrefois il s'est retrouvé sur un monde ou la magie cristalise completement ... et si on tente le coup il se pourrait bien que le sortilege prenne forme là bas .. nous n'aurions plus qu'à le rompre tel une barriere materiel et non plus tel un sortilege puissant!"

Nakor ne pouvait s'empecher de continuer à bondir dans la piece en pensant que la jeune magicienne etait brillante car elle avait trés certainement trouvé la solution à laquelle jamais il n'aurait pensé tout seul

"Alors ... tout d'abord as tu tout compris ... et cela te parait il une bonne idée?"

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhys
Magicien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Localisation : L'Ile du Sorcier
Humeur : Désespérée
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Magicienne
Age: 20 ans
Localisation: Le Port des Etoiles

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Dim 18 Nov - 18:46

Elhys fut un peu surprise par le sort que lança Nakor. Certes, elle avait déjà vu faire Malrac de même lors de leurs réunions, mais elle n'arrivait pas à croire que ce qu'elle venait de dire était si important que cela. Elle ne pût donc s'empêcher de le regarder lancer son sort avec suspicion.

Puis, Nakor commença à parler et... Elhys regretta fort de ne rien avoir sous la main pour noter ce qu'il racontait. Tout ceci était tellement passionnant ! Cela recoupait en grande partie ce qu'elle avait déjà lu, mais l'homme s'exprimait avec des concepts bien plus à sa portée. En quelques minutes, elle eut l'impression de comprendre plein plus de chose qu'en plusieurs semaines de travail acharné.

Elle était tellement heureuse qu'il partage ses connaissances avec elle qu'elle comprit bien avant qu'il ne lui dise que son idée était totalement irréalisable. Mais, lorsqu'il lui expliqua pourquoi, elle eût enfin une réponse à ses doutes. Oui, elle s'était bel et bien plantée. Alors pourquoi toutes ses précautions? Ne pouvait-il pas lui dire simplement qu'elle s'était royalement trompée, et qu'elle aurait dut réfléchir à deux fois avant d'exposer une théorie farfelue et irréalisable ?

Mais elle n'eut pas le temps de se sentir bête, oh ça non. Grace à sa bourde, Nakor lui avait appris des tas de choses passionnants, qu'elle mettrait au propre dans quelques jours, après avoir laissé tout cela décanter dans son esprit. Elle remerciait sa bêtise et son ignorance plutôt !

C'est pourquoi, lorsque Nakor lui annonça, non pas qu'elle était brillante, mais carrément un génie, elle ne pût que le regarder sans comprendre, la bouché béante. Se moquait-il d'elle? Non, elle était certaine que non. Mais alors... pourquoi? Pourquoi lui annonçait ça alors que la théorie qu'elle avait mis plusieurs heures à élaborer s'était révélée totalement inutile?

Encore une fois, elle n'en revient pas avec l'aisance dont Nakor fit preuve pour lui exposer un autre plan, bien plus réalisable celui-là. Certes, le concept de magie "solide" la dépassait totalement, c'était un peu comme si Nakor venait lui dire qu'il était possible de marcher sur le ciel, mais elle trouvait l'idée très séduisante.

"Et bien... répondit-elle lorsque Nakor eut finit de parler. Je ne prétendrais pas que j'ai tout compris ce que tu viens de me dire. Rien que l'histoire de la magie qui cristallise... Tout cela me dépasse. Mais grâce à ton petit exposé, je dois avouer que tu m'as beaucoup éclairé sur quelques aspects des plans, et des mondes. Et, bien évidemment, j'ai compris mes erreurs, et je pense que c'est le plus important !

J'ai trouvé cela vraiment très enrichissant. Tellement enrichissant, que je regrette de ne pas l'avoir noté sur un bout de parchemin, afin de l'étudier plus en profondeur ! Mais ce ci n'est guère important.

Je pense avoir saisi ton idée... Et tu te trompes, le génie, c'est toi ! Moi, je n'ai fait que t'exposer un plan irréalisable alors que toi... tout de suite, tu as vu ce qu'il n'allait pas, et a trouvé un solution au problème instantanément.
"

Nulle jalousie ne transparaissait dans sa voix. Comment pouvait-on être jaloux d'un tel homme? D'un homme aux connaissances, semblait-il, quasiment infinies? Non, elle se sentait très fière de pouvoir discuter avec un tel homme, un homme intelligent et brillant qui prenait très au sérieux les novices comme elle. Oui, elle était très fière d'être là, à apprendre tant bien que mal des concepts qui la dépassaient complètement.

"Quand au couloir entre les mondes... Comme j'aimerais y aller un jour ! Cela doit être un endroit plein de merveille, et de choses plus surprenantes les unes que les autres. Je t'envie, toi qui a vu tellement de choses... J'ai l'impression d'être une enfant à côté de toi... J'ai l'impression de n'être jamais sorti de chez, et d'être rester enfermé dans ma chambre toutes ses années, à lire tous ses vieux ouvrages, alors que le monde extérieur est bien plus spectaculaire et riche en surprise. Oui, vraiment, j'espère que lorsque je mourrais je pourrais me dire :" Ah, ma vie a été bien remplie. J'ai vu tout ce que j'ai voulu voir... Je peux mourir en paix !". Espérons que je ne meurs pas demain alors !"
Elle sourit à cette dernière remarque, assez incongrue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-bibliotheque-de-macros.blogspot.com/
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Lun 19 Nov - 14:34

Nakor ecouta avec surprise Elhys car ses remarques montraient à quel point elle voulait savoir les choses et les comprendre!

"Ecoute moi bien Elhys, si j'ai eu la chance dans ma vie de decouvrir tant de chose c'est parce que elle a etait bien longue ma vie, oui ma chere je suis sur cette terre depuis plus de six cents ans maintenant et ... hummm je t'en dirais plus plus tard!"

Nakor sembla reflechir un petit moment puis repris son sourire et continua

"J'ai plusieurs chose à te dire tout d'abord sache que je serais ravi de te repeter tout ce que je viens de te dire et même plus s'il le faut car j'adore transmettre mes connaissances aux personnes qui d'une en sont digne, et de deux desire vraiment obtenir ces connaissances pour ce qu'elles sont et pas pour s'en servir avidemment à des fins peu louable! Ensuite cette histoire de magie qui cristallise et plus complexe que cela n'y parait en fait ... comme te dire ça à toi une magicienne ... mais la magie n'existe pas, ceux ne sont que des tours!"

Nakor vit une fois de plus l'imcomprehension s'afficher sur le visage de la jeune femme comme tout les visages de ceux à qui Nakor avait dit ça

"Oui il faut comprendre une chose,le monde dans lequel nous vivons est fait d'un materiau ... je n'ai jamais pu lui trouver un nom plus adequat mais enfin ... ce materiau est l'essence même de ce que tu appelle magie : en effet lorsqu'un soit disant sorcier fait de la magie il ne fait que plier à sa propre volonté le materiau constitutif de notre monde! ... Alors bien sur cela peut etre appelé magie mais pas dans le sens où l'entendent les sorciers c'est à dire dans le sens où cela sort d'eux même et surtout de nulle part et que seul certains benis des dieux peuvent pratiquer cet art! Non non non et non ce n'est pas ça n'importe qui peut reussir à plier le materiau à sa propre volonté pour faire apparaitre du feu de l'eau des eclairs ou tant d'autre chose ... tu va me dire oui mais alors et les incantations de magie avec les gestes qu'il faut à tout prix faire correctement pour realiser un sortilege ... et bien ce n'est qu'inutile voila tout! J'ai ma theorie la dessus ... ce que je suis en train de t'expliquer est une notion trés complexe à comprendre alors que si je te dis qu'en faisant tel geste et en disant tel mots tu produira du feu ce sera beaucoup plus facile à comprendre et à faire parce que tu sera sur du resultat ... ton esprit le visualisera et ton corp fera les geste qu'il faut faire pour manipuler le materiau et lui faire faire ce que tu veux en faire! Alors peut etre que cette façon d'apprendre la magie est la plus simple : faire croire que les formules magiques sont de vraie formule et qu'en les disant la magie qui est en toi fera tout le travail alors qu'en fait la formule va juste orienter ton esprit dans la bonne direction et te mettre dans le bon etat pour pouvoir ordonner au materiau de faire quelque chose de precis ... les geste du sorcier accompagnant le materiau pour l'aider à se transformer en feu ou autre ..."

Nakor cessa de parler et regarda Elhys pour voir si elle comprenait tout ce qu'il disait mais comme elle ne disait mots il continua à parler , fiéffé bavard qu'il etait

"Voila pourquoi si on amene Chalmes dans un monde ou le materiau est obligé par les dieux à rester sous forme solide ... le sortilege se transformera en une sorte de mur de brique facile à rompre juste par la force physique!"

Nakor expliqua ses theorie sans prendre garde au temps qu'il passait à parler et sans meme se dire qu'Elhys voudrait prendre la parole il finit enfin son discours sentant que la jeune magicienne voulait prendre la parole


"Et pour finir sur tes propos ma chere Elhys ... rien ne t'oblige à rester enfermé ici, si nous guerissons Chalmes je te ré-itere ma demande accompagne moi, viens avec moi, je te ferais decouvrir tout ce que tu desire tant voir et peut etre qu'à nous deux nous pourrons enfin realiser la mission qui me fut confié il y a si longtemps!"


Nakor à ce moment là avait dans les yeux sa vieille flamme de passion et de sagesse seculaire qu'il prenait lorsque chacun de ses mots avait une importance

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhys
Magicien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Localisation : L'Ile du Sorcier
Humeur : Désespérée
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Magicienne
Age: 20 ans
Localisation: Le Port des Etoiles

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Mar 20 Nov - 0:52

Elhys lutta pour ne pas commencer à faire les cent pas dans la chambre. C'était plus fort qu'elle : lorsqu'elle réfléchissait, il fallait toujours qu'elle soit en mouvement. Elle se contenta donc de bouger les pieds en rythme, miment du mieux qu'elle pouvait une marche statique.

Lorsque Nakor lui révéla qu'il avait six cent ans, elle sentit le fou rire la gagner. Comment pouvait-on vivre si longtemps? C’était... Impossible ! Et pourtant... Cet homme parlait comme s'il avait vécu des milliers de choses... Aussi absurde que cela pouvait paraître, elle était plus portée à le croire qu'à mettre en doute ses paroles. Néanmoins, elle n'eût pas le temps de l'interroger plus en profondeur vu qu'il recommençait à parler. Et elle n'avait pas vraiment envie de l'interrompre pour de telles futilités.

Elle l'écouta avidement, même si son exposé sur la non-existence de la magie la laisse plus perplexe qu'autre chose. Tout son être voulait crier son horreur face à une telle théorie qui chamboulait tout ce qu'elle avait jamais appris mais son esprit et sa raison essayèrent de trouver des contre arguments. En vain. Aussi étonnant que cela puisse paraître, après une petite réflexion, elle trouvait son point de vue... logique. Certes, si c'était la vérité, cela remettrait en cause tout le savoir que les générations se transmettaient depuis des centaines, voir des milliers d'années. Et, beaucoup fermerait les yeux sur de telles connaissances, préférant rester dans un univers familier, même emplis d'illusions et de fausses vérités.

*Et alors? Si certains sont trop stupides ou faibles pour changer de voie et embrasser de nouvelles idées, qu'ils restent ignorants toute leur vie ! Qui a dit que connaître la vérité était facile?*

Oui, cette nouvelle théorie lui plaisait énormément. Bien sûr, savoir que les formules et les gestes qu'elle avait passés des années à maîtriser à la perfection ne servaient en définitive qu'à presque rien la chagrinait. Mais elle avait juré de passer sa vie à chercher la Connaissance, tandis que d'autres, sans ambition, cherche juste la Puissance ou la Renommée. Elle n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, tout simplement parce que cela la peinait que ses enseignements passés n'aient eu que guère d'impact. Non, non et non. Il fallait qu'elle se montre plus forte que ça. Elle fallait qu'elle laisse de côté ses doutes et ses peurs. Et quitte à emprunter un nouveau chemin en aveugle, il valait mieux ne pas emporter avec soi un trop lourd fardeau.

A la nouvelle mention du plan farfelu pour sauver Chalmes, Elhys pensa soudain à une chose terrifiante. Elle préféra néanmoins attendre que Nakor ait terminé, ne désirant pas l'interrompre. Elle prit ensuite la parole :
"Nakor, je viens de penser à une chose assez... Effrayante. Je ne suis pas experte en torture, je n'ai jamais fais de mal à qui que ce soit, ou du moins pas intentionnellement mais... Disons que je me mets à la place de la personne, ou du groupe de personne qui maintient Chalmes dans cet état. Bien que, par nos tentatives désespérées, nous n’ayons aggravé son état, les intentions premières de cette, ou ces personnes n'étaient pas de lui faire de mal. Sinon, je pense que, vu le sortilège lancé, elles auraient pu sans mal le... tuer.

Mettons donc que leurs intentions n'étaient pas de tuer ce pauvre Chalmes. Comment réagiront-elles lorsqu'elles se rendront compte que nous avons réussi à briser le sortilège? Ne risquent-elles pas de changer de méthode et d'essayer, cette fois, de le... tuer?
"

Ce raisonnement lui glaçait les sangs. Car, si c'était vrai, les chances de sauver Chalmes passaient de minces à quasi nulles. Elle reprit d'une petite voix :
"Je me trompe peut-être vu que, comme je l'ai dit, les plans diaboliques, ce n'est pas trop mon rayon."

En tout cas, se voir proposer une nouvelle fois de partir avec Nakor était des plus tentants ! Elle commençait, par ailleurs, à douter de trouver meilleur enseignement dans les ouvrages de la bibliothèque. Un homme bien vivant n'en valait-il pas des centaines de morts?

"Quand à votre proposition... Lorsque Chalmes sera tiré d'affaire, et l'Ecole remise sur pieds, je... euh... j'y réfléchirais plus en détail. Mais pour l'instant, je refuse de laisser l'Ecole ainsi. Tu comprends, c'est mon foyer, là où j'ai grandi, là où j'ai passé toute ma vie ! Quelle bien piètre enfant je ferais si j'abandonnais mes parents au premier coup dur !"
Elhys fut quelque peu étonne de ressentir autant d'amour pour cette Ecole, malgré les difficultés qu'elle rencontrait actuellement.

*Oui, cet endroit est comme une deuxième famille pour moi... Je ne suis pas encore prête à la quitter... et cela n'a rien à voir avec la bibliothèque et ses ouvrages innombrables !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-bibliotheque-de-macros.blogspot.com/
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Dim 25 Nov - 14:59

"Je comprends tout à fait ma chere Elhys, il n'y a aucun probleme, de plus ... j'ai tout mon temps et toi aussi alors nous verrons en temps voulu lorsque nous aurons reussi à guerir le mal qui touche Chalmes puis le royaume car tu es bien au courant du mal qui court dans notre royaume, c'est pour cela que je suis ici : afin d'obtenir l'aide magique de l'ecole pour enqueter et combattre un nouveau mal qui s'approche de notre royaume!"

Nakor regardait autour de lui afin de s'assurer que rien d'autre ne pouvait les entendre mais dans sa propre bulle il y aurait pu y avoir un autre homme dans la piece il ne les aurait même pas vue et encore moins entendu, il repris donc pensif

"Pour Chalmes tu as tout à fait raison de t'inquieter ... je suis, au combien, certains que les personnes qui ont jetté le sortilege l'on fait de sortes que nous pension que ce n'etait qu'une maladie et qu'en le guerrissant leur sort de vampirisme l'aurait tué ... oui je me trompe peut etre mais cela aurait etait un moyen trés intelligent de se debarraser de lui : on tente de le guerir et on le tue! Ainsi ceux sont les guerisseur qui auraient été puni et de nouveaux directeurs auraient été elu .... enfin je peux toujours reflechir à la direction que nos ennemis ont voulu prendre tant que nous n'en sommes pas sur et bien nous pouvons toujours imaginer mais rien de plus!"

Nakor fit un tour sur lui même puis repris de plus belle, ayant trop peur de perdre lui même le fils de ses pensées et sentant qu'Elhys suivait parfaitement il ne voulait pas la perdre non plus

"Mais ce dont on peut etre sur c'est que si on arrive à guerir Chalmes puis qu'il se presente à toute l'ecole parfaitement gueris et en forme et bien ... oui oui oui les coupable seront trés facilement remarquable non? A ton avis si tu avait tenté de tuer Chalmes en jettant un puissant sortilege trés compliqué qu'elle tête ferais tu si tu le voyais d'un coup comme ça en pleine forme au milieu de la foule .... et bien tu en ferais une sacrement etonné et même peut etre apeuré et enervé parce que je parirais que Chalmes à vu ses agresseur jetter le sortilege!"

##Oui le sortilege est sans aucun doute trop complexe pour etre jetté à distance il fallait trés certainement un contact visuel et presque physique sinon ... sinon nous serions dans une sacrée panade façe à un magicien d'une telle hypotetique puissance##

Nakor parraissait un tant soit peu surpris et inquiet mais son sourire revint trés vite et repris une derniere fois

"Mais tu sais que j'ai ici avec moi quelque amis de confiance qui sont aussi puissant et ... nous pourrions prendre la place de Chalmes l'espace de quelque jours pour voir qui se vendra lui même en venant trainer trop prés de lui ... oui Jack ou Belactan pourraient prendre la place de Chalmes en jettant un sortilege d'illusion elfique que les magiciens ici ne connaissent pas et comme ça nous on resterait caché mais on veillerait sur le faux Chalmes et hop quand les ennemis passent à l'attaque nous intervenons tous en même temps ... puis oui Belactan pourrait se defendre trés bien tout seul aussi si nous ne sommes pas au bon endroit au bon moment et que nous mettons du temps à venir l'aider!Qu'en penses tu?"

Nakor regarda Elhys avec de l'espoir dans les yeux mais ne sachant si son plan sera suffisant et surtout si tout le mopnde acceptera de se preter au jeu trés dangereux

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhys
Magicien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Localisation : L'Ile du Sorcier
Humeur : Désespérée
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Magicienne
Age: 20 ans
Localisation: Le Port des Etoiles

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Ven 30 Nov - 22:15

Elhys fut un instant stupéfaite par la révélation que lui fit Nakor. Tellement stupéfaite d'ailleurs, qu'elle écouta à moitié ce qu'il lui dit par la suite. Lorsqu'il eut finit de parler, mentionnant des alliés et un plan assez fou, elle ne releva pas. Non, son cerveau tournait à toute allure, pour établir des connections... Et elle finit par les trouver.

"Tu viens de me dire que... tu es ici pour recueillir une aide magique? Afin de sauver le royaume? D'un nouveau mal? Et tu viens nous demander de l'aide? Et, comme par hasard..."
Elle ne savait pas si Nakor la suivait dans son raisonnement, mais elle tenait quelque chose, ça oui. N'y tenant plus, elle bondit sur ses pieds et commença à faire les cent pas, ce qui la calma tout en lui permettant de mieux réfléchir. Marmonnant tout bas, exprimant d'une intelligible voix ses pensées, elle finit par s'arrêter et, la mine grave, fit par de ses conclusions au mage :

"Et si... Et si ce mystérieux mal qui plane sur le royaume avait également fait en sorte de paralyser l'Ecole? En mettant hors circuit le directeur, par exemple? Ainsi, ils seraient au courant que, sans Chalmes, l'Ecole deviendrait l'anarchie totale et que presque aucun mage ne serait d'accord pour entreprendre une mission suicide pour le compte du Royaume. Quand on peut gagner quelques places sur les échelons de la hiérarchie, sans nul doute que sauver son pays ne compte plus... Ou du moins, pas pour les plus assoiffés de pouvoir."

Elle marqua une pause, pensant plus vite qu'elle ne pouvait parler. Elle arrangea ses idées, et poursuivit, toujours de cette voix, cette voix détachée et presque mécanique, qu'elle prenait lorsqu'elle était dans un état de réflexion intense.

"Oui, cela se tient parfaitement. De mystérieux individus qui, je pense, contrairement à toi, ne sont pas l'Ecole même s'ils peuvent avoir des agents ici, ont paralysé l'Ecole en mettant hors d'état de nuire Chalmes. Sachant ainsi que le Royaume ne recevrait pas d'aide magique digne de ce nom, ils ont tout le loisir de mettre en place et puis d'exécuter... ce qu'ils projettent."

Elle se tût, et reprit d'une voix plus véhémente :
"Mais pourquoi? Pourquoi faire une telle chose? Que cherchent-ils, bon sang? Qu'est-ce que cela peut leur apporter de nous amputer de notre magie? Vu ce qu'ils sont capables, je ne suis pas certaine que des mages de secondes zones soient bien utiles ! J'ai beau chercher, et chercher encore, je ne vois pas. Oh non, je ne vois vraiment pas pourquoi on s'en prendrait à nous."

Elle était au bord de la crise de larmes. Trop, cela faisait trop d'informations en si peu de temps. Elle n'avait pas l'habitude, ne savait pas comment gérer cela. Elle retourna s'asseoir, et se prit la tête entre les mains, essayant de se calmer et de refouler les sanglots qui lui montaient dans la gorge. Là voilà, une longue inspiration, comme ceci... Elle finit par se calmer et reprit d'une voix encore tremblante :
"Crois-tu que ton plan pourrait fonctionner? Ne crois-tu pas qu'il faudrait que l'on sache d'abord à qui on a affaire avant de... avant de tenter quoique ce soit?"

Elle essuya ses yeux, que les larmes avaient mouillés un peu. Elle se sentait stupide mais, pour une fille qui avait passé sa vie entre quatre murs, et donc la plus grande menace qu'elle avait eu à faire face était de crouler sur les ouvrages et les connaissances trop pointues, elle trouva qu'elle avait plutôt bien géré l'émotion. Elle leva son visage vers celui de Nakor, cherchant un peu de réconfort. Souriant timidement, elle attendit bêtement quelque chose. Une parole réconfortante, un sourire. N’importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-bibliotheque-de-macros.blogspot.com/
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Sam 1 Déc - 4:12

Nakor ecouta la jeune femme avec gravité puis peu à peu sur son visage, une expression apparue, celle d'un pere ecoutant avec attention sa fille lui reveler ses doutes et ses peures profondes! Une fois que la jeune femme eu fini Nakor s'approcha d'Elhys, posa un genoux à terre puis prit la magicienne par les epaules. D'une voie calme et si douce qu'elle aurait apaisé les demons de l'enfer Nakor parla sans permettre à la jeune fille d'emmetre des doutes :

"Ma trés chere Elhys, tes doutes sont logiques et ils montrent à quel point tu es soucieuse du sort de tes confreres .... que dis-je ... de ta famille mon enfant, ta famille! Cette reaction t'honore au plus haut point, elle montre que tu es humaine et à quel point tu as un coeur!"

Voyant la jeune fille relever la tête, il continua afin qu'elle ne le coupe pas pour pouvoir oter de son esprit le doute maudit que les forces du mal tente de faire germer dans les esprits des ennemis qu'ils craignent le plus

"Crois moi, je t'en suppli, vous n'etes pas des magiciens de secondes zones, bien au contraire ... et tout ce qui se passe ici le prouve. Mais votre force est ailleurs que dans votre don, il est dans la cohesion fabuleuse que vous pouvez créer entre vous! L'union Elhys l'UNION c'est une chose que le mal ne connait ni ne comprend et c'est ça qui cause sa perte à chaque fois : là où le mal agit seul de maniere vicieuse et dans l'ombre nous agissons au nom de la lumiere unis dans le combat, tous pret à nous sacrifier les uns pour les autres ... et ça crois moi c'est le meilleurs tours qu'un magicien puisse utiliser pour vaincre les maudites force du sans nom!"

L'air sembla se refroidir partiellement et momentannement dans la piece mais à l'interieur de la bulle de Nakor ils n'avaient rien à craindre

"Ce qu'ils cherchent je vais te le dire ... ils cherchent à jeter le doute dans l'esprit de leurs ennemis, ils cherchent à nous mettre sur de fausses pistes et à nous terrifier ... et il est normal de tomber dans ce piege là!"

Nakor fit une pause puis se souvent d'un combat qu'il avait mené au coté de Pug Miranda et Tomas et où il avait du violemment intervenir pour que les choses ne tournent pas mal

"Tu connais sans aucun doute Pug ConDoin, l'heritier du manteau de Macros le noir, et bien même lui fasse à un subalterne du Sans nom, qui est celui contre qui nous luttons sans aucun doute, s'est laisser prendre au piege et les germes du doutes l'ont tellement terrifié qu'il etait bloqué et ne pouvait plus utiliser la magie .... etant au courant de ce genre de pratique et ayant etait fou une bonne partie de ma vie par la faute de certaines chose j'ai pu intervenir et bloquer le monstre nommé Zaltaïs et nous avons vaincu!"

Nakor s'assit au coté de la jeune femme et tout deux se regarderent droit dans les yeux

"La pire des choses à faire est de rester dans l'inaction .... nous tenons sans aucun doute le moyen de guerrir Chalmes, et j'ai ici même des amis ...surtout un : Belactan, qui sera ravi d'occuper le poste de celui qui doit se faire attaquer, il est puissant, courageux et ne craint pas les forces obscures ... de plus il a une compagne tellement amoureuse de lui qu'elle tuerait les dieux s'ils essayaient de lui enlever son Belactan"

Puis Nakor eclata de rire en pensant à celui qui devrait subir le courroux de la douce mais non moins dangereuse et piquante Raefa, et fut ravi de voir qu'Elhys retrouva un peu le sourire

"Nous devrions retrouver mes amis et voir ce qu'ils pensent de notre plan puis mettre ça en oeuvre, je pense ... oui je pense que tu as raison et que notre nouvel ennemi a encore frappé ... et justement dans ce genre de situation nous pouvons rester le nez dans les livres jusqu'à ce que nous trouvions une situation ou que d'autre le fasse mais nous pouvons aussi agir et faire en sortes que les evenements ne nous dicte pas notre destin mais le contraire Elhys ... tu as peur ... j'ai peur aussi mais la difference c'est que j'en ai vue d'autre et je sais que ne rien faire est dangereux ... surtout façe à notre ennemi!Alors Elhys à toi de prendre les rennes de ta destinée et de la mienne : que faisons nous?"

Nakor prononça cette derniere phrase avec legereté mais finalement, les mots qui sortiraient de la bouche de la magicienne seraient decisif pour l'avenir de Chalmes, du Port et du Royaume

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhys
Magicien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Localisation : L'Ile du Sorcier
Humeur : Désespérée
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Magicienne
Age: 20 ans
Localisation: Le Port des Etoiles

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Dim 2 Déc - 0:15

Les paroles de Nakor étaient pleines de sagesse, et elles réconfortèrent Elhys bien plus qu'elle n'aurait osé l'imaginer. Cet homme était si sage ! Comment, avec quelques mots simples et une poignée de gestes amicaux avait-il réussi à la calmer? Cela relevait du miracle... Ou alors était-elle bien plus influençable qu'elle ne le croyait. Néanmoins, cette pensée ne l'effraya pas. Ce moment de peur extrême était passé et maintenant, comme l'avait si bien dit Nakor, il fallait faire quelque chose.

Oui, agir, c'était le plus important. Au risque de commettre une faute, ou au contraire, d'arriver à un coup d'éclat. Quoiqu'il en soit, quoiqu'il fasse, ils allaient finir par faire sortir leurs ennemis de l'ombre et, si elle ne survivait pas, d'autres seraient là pour mener le combat.

La mort... Elle n'y avait jamais pensé auparavant. Enfin, si. Mais pas comme ça. Elle lui paraissait si proche, comme si, en étendant le bras, elle pouvait l'effleurer du bout des doigts.
*Comme c'est ridicule ! Personne ne va mourir, à part ceux qui se cachent derrière cette abominable machination.*

Néanmoins, maintenant que cette idée était entrée dans sa tête, elle ne parvenait plus à l'en chasser. Elle ne s'était encore jamais rendue compte, auparavant, à quel point cette mission, cet acte désespéré était dangereux. Et, bien que Nakor lui avait assuré que l'union était un point capital pour vaincre, elle n'était pas idiote au point de se berner d'illusions. Dans chaque combat, des gens mourraient, et ce, dans les deux camps.

Etrangement, elle n'avait pas peur. Toute sa vie, elle avait été persuadée que, proche de la mort, elle serait terrifiée. Mais non, c'était bien tout le contraire. Elle se sentait... en paix. Rassurée. Elle se sentait bien, voilà tout. Confiante. Oui, elle avait confiance en elle, en Nakor, en ses amis qu'elle n'avait encore jamais rencontrés. Elle avait confiance en leur mission, confiance en ses chances de réussir. Elle n'arrivait plus à douter, elle était même certaine de n'avoir jamais douter. Non, cette période était révolue.

"Bien, dit-elle tout en se levant, un grand sourire sur les lèvres et de la résolution plein la voix. Allons-y. Allons retrouver tes amis. Allons combattre ce mal et le faire sortir d'entre ces murs. Tu as raison, l'union, c'est tout ce qui importe. Pas de doute, non, juste de la confiance. Alors allons-y. Je te fais confiance. Je te suis. Je suis prête."

Elle savait que son petit discours pouvait paraître décousu, totalement insensé. Mais elle s'en fichait. Elle était pleine d'une résolution nouvelle, et était impatiente d'agir. Demain, il serait peut-être trop tard. Alors qu'aujourd'hui... Tout était encore possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-bibliotheque-de-macros.blogspot.com/
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 32
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Dim 2 Déc - 3:54

"Magnifique!" s'ecria Nakor en levant les bras au ciel et en sautant sur place. Il repeta même ce mot plusieurs fois en se mettant à dancer dans la bulle protectrice! Une fois calmé il regarda Elhys dans les yeux et lui prit les mains dans les siennes

"Tu vois Elhys tu viens d'apprendre toute seule une chose importante : la confiance en soi et en son propre ideale! Il ne faut jamais douter façe à l'ennemi ... seul dans son coin le doute peut nous assieger et c'est parfois une bonne chose de se remettre en question mais il faut ensuite prendre une decision et s'y tenir ... surtout quand le combat que l'on mene est celui de la lumiere contre les ombres!"

Nakor souriait tellement que son sourire semblait s'etendre jusqu'à ses oreilles, il etait tellement heureux de voir que la magicienne avait reussi à chasser le doute d'elle et qu'elle etait pleine d'une volonté qui lui donnerait beaucoup de force façe au mal. Nakor finit par se sentir bete en pensant à ça car on fond de lui il se disait qu'il etait trés fier d'elle et de ce qu'elle venait de prendre comme decision, alors qu'il connaissait à peine cette femme. Mais il ne pouvait s'en empecher et ressentait des emotions à son sujet, identique à celles qu'il aurait ressenti envers une personne qu'il connaissait et qu'il aimait depuis trés longtemps

##Cette femme est formidable peu de magicien et sorciere auraient fait de même qu'elle ....quel courage et quelle envie de se battre contre le mal qui ronge ses proches!##

"Bien Elhys alors nous sommes parfaitement d'accord ... allons chasser, avec toute la fougue que nous possedons, le mal maudit qui tente de detruire le port!"

Nakor leva les bras dans les airs et fit de nouveau un arc de cercle dans les airs, ce qui fit disparaitre la barriere protectrice qu'il avait precedemment levé, il ramassa son baton de la main droite et tendit le bras gauche vers Elhys, comme une invitation à passer son bras sous le sien et faire la route à l'unissons!

"Marchons un peu dans l'ecole nous finirons bien par rencontrer Belactan ou Jack dans les couloirs ou quelque part!"

Un sourire planté sur les levres, Nakor attendit une reponse de la charmante magicienne

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elhys
Magicien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Localisation : L'Ile du Sorcier
Humeur : Désespérée
Date d'inscription : 17/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Magicienne
Age: 20 ans
Localisation: Le Port des Etoiles

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Dim 2 Déc - 21:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-bibliotheque-de-macros.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chambre bleue   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chambre bleue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chambre bleue.
» Composition de la chambre bleue
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG les Chroniques de Krondor :: Administration :: Archives :: Vitrine-
Sauter vers: