AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un eveil singulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 31
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Un eveil singulier   Jeu 20 Déc - 22:00

Ayant l'impression d'avoir passé une longue et bonne nuit bien reparatrice, Nakor se reveilla et comme à son habitute seculaire se leva s'etira puis se mit debout et allait commencer à faire son taï chi lorsqu'il s'arreta net

"Mais qu'est ce que c'est que cet endroit!"

Nakor regarda tout autour de lui, des murs qu'il ne connaissait pas et des meubles qu'il n'avait jamais vue l'entourait, il fut trés surpris de voir qu'il venait de se lever dans une piece qui n'etait en aucun cas celle dans laquelle il s'etait couché la veille au soir et encore moins dans le grand lit deux place dans lequel il avait plongé quelque heures auparavant.

Il fut surpris de trouver son baton au pied du lit trés serré, le ramasa pris de panique il regarda ses vetements ... mais heureusement ils etaient là sur lui comme la veille n'ayant pas eu la force de les enlever avant de se coucher.

Il regarda autour de lui rien ... aucun bruit aucun mouvement pas de bouclier magique ... rien!
Il vit soudain une porte apparaitre devant lui, une porte en vieux bois sombre mais aucune poignée, il s'approcha de la porte pour tenter de l'ouvrir mais sans poignée il ne pouvait rien faire.
Il decida de s'assoir et d'attendre pour voir si autre chose se passait

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un eveil singulier   Jeu 20 Déc - 22:31

    Le premier est arrivé...
Oui, le premier était enfin arrivé, après tout ce temps. La machine était enfin en branle, tout était enfin parti. Après tout ce temps, elle n'y croyait presque plus. Presque seulement. Et voilà, qu'enfin... Oui, ce jour resterait gravé dans les mémoires... Dans
sa mémoire, à tout du moins.

La jeune elfe regarda l'homme avec amusement, dans un coin sombre du hall. Il semblait si... Frêle. Si perdu. Cela la ravissait. Pourtant, il ne s'énervait pas, ne criait pas, restait calme, posé. Et bien que cela l'avait énervé au début, elle commença à apprécier ce comportement. Cet homme était indubitablement quelqu'un d'intelligent... Le jeu s'annonçait vraiment intéressant. Oui, vraiment. Peut-être même aurait-il la chance d'arriver plus loin que les autres. S'il était malin... Et s'il était prêt à accepter les opportunités qui s'ouvrirait sur son chemin. Oui, tout cela risquait d'être follement amusant.

Elle le regarda s'asseoir par terre, contemplant la porte. Et, contre toute attente, elle se mit en colère. Pourquoi fallait-il qu'il regarde la porte, hein? Ne pouvait-il pas regarder autre chose? La beauté des tableaux? La finesse de l'escalier? Ne pouvait-il pas respirer l’odeur du bois qui brûle, ou de l’ancienneté de la pierre ? Non. Non, il ne pouvait pas apparemment. Il venait d'arriver et déjà il la contrariait. Déjà ! Maudite porte. Maudite porte !! Pourquoi, toujours, il fallait qu'on lui rappelle sa triste condition? Elle était folle de rage. Peut-être bien folle tout court.

Quelques secondes plus tard, la colère l'avait fuit, et elle arborait de nouveau ce petit sourire crispant. Vous savez, de ce qui annonce invariablement que le pire est à venir, que la tempête est loin d’être passée et que, au contraire, elle vient juste de vraiment commencer. De toute façon, il était temps de se montrer, temps de commencer réellement à mettre les choses en place. Oui, il était plus que temps. Elle n’avait que trop traîné, à le regarder derrière l’ombre, dans l’ombre.

"Tu auras beau passer tout ton temps devant cette porte, jamais elle ne s'ouvrira, ni pour toi, ni pour personne."
Oh combien cette phrase était véridique ! Elle regretta un instant que la colère n'afflue pas de nouveau. Elle aurait été à deux doigts de réduire cet homme en cendre. Mais deux doigts... C'était encore trop loin.

Elle s'avança dans la lumière, se révélant pleinement. Elle s'était fais belle aujourd'hui, encore plus que d'habitude. Mais loin d'être agréable à regarder, sa beauté était glacée, impersonnelle, irréelle. Et terriblement dangereuse. Et sa voix... coupante comme une lame. Oui, vraiment, même belle à s'en damner, Sélène restait une créature que l'on fuyait à toute jambe. Et plutôt deux fois qu’une.

D'un geste de la tête désinvolte, faisant onduler ses cheveux roux, elle désigna l'escalier.
"Ca... oui, ça c'est un endroit plus intéressant que cette maudite porte."
Elle avait craché ces deux derniers mots, comme si elle proférait une insulte à un interlocuteur invisible.

Avançant de quelques pas, elle tourna délibérément le dos à la porte qui lui empoisonnait l’existence. Les mains sur les hanches, la tête droite et les yeux habités d’une lassitude sans nom, elle continua sa litanie, de sa voix douce et coupante.
"Oui… Il y a tellement de merveille ici. Pourquoi faut-il que tu t’intéresses à cette porte ?"

Elle lui adressa un sourire désarmant, digne d'une amante. Pourtant, au fond de ses yeux on pouvait voir que, oh non, elle était loin d'être d'humeur à sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 31
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Un eveil singulier   Ven 21 Déc - 1:25

Nakor regarda l'etrange créature entrer dans son champs de vision comme ça d'un seul coup! Il fut tenté durant une trés courte fraction de seconde, de reagir violemment en se relevant et en bombardant la femme de questions ou de coup de baton mais tout dans l'apparence de cette femme montrait qu'elle etait dangereuse et certainement plus encore que son etrange aspect le demontrait!
Ne voulant en aucun cas se montrer stupide et encore moins faible devant telle femme il decida soigneseument de chacun de ses mots

"Ne sais tu pas femme moredhel, qu'il n'est pas courtois de se presenter ainsi à un inconnus en posant une question sans decliner son identité?"

Nakor prononça ces mots de maniere limpide sans aucune intonation, de sorte que rien ne transparaisse et que le caractere de l'elfe noir se demontre par ses actes

"Maintenant que nous sommes à egalité, je m'appelle Nakor et si cette porte m'interesse c'est parce que ... des chambre luxueuse ou pas du tout, j'en ai deja trop vue pour une seule vie, me moquant de tout le superflue je vois cette porte comme le seul element possible permettant une action qui declenchera la suite des evenements! Ma reponse te convient elle?"

Nakor prononça ses dernier mot en etant aussi coupant que du verre brisée avec dans les yeux, une vieille flamme montrant à qui voulait bien la voir que l'on ne s'amusait pas comme ça de lui

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un eveil singulier   Ven 21 Déc - 1:58

La jeune elfe regarda le vieux mage de ses yeux froids, et l'ombre d'un sourire finit par venir flotter sur ses lèvres fines. Ses yeux semblaient distants, un pli soucieux barrait son front, et elle avait l'air plus détendue que quelques secondes auparavant. D'une voix monocorde, elle murmura :
"Moredhel? Ce serait trop d'honneur... Ce vieux filou m'a bien façonné... Non, je suis une Eledhel... Enfin, c'est ainsi que je suis née."

Puis, secouant la tête, comme si elle reprenait ses esprits, elle pose ses deux prunelles noisette sur le vieux mage, comme le mettant au défi de disparaître sur le champ. Bien évidemment, l'homme ne lui fit pas cet honneur, il ne bougea même pas d'un pouce. Sélène soupira, et regarda de nouveau dans le vide, mais cette fois, sa voix avait repris sa couleur tranchante.

"Oui, Nakor, ce n'est pas vraiment poli de ne pas me présenter. Mais ce n'était pas non plus très poli de ta part d'arriver sans même me prévenir. Un peu plus, et j'allais raté ton arrivée. Et si ça avait été le cas, quelle bien piètre maîtresse de maison j'aurais faite ! Ainsi, jouons donc les impolis, vu que cela semble être dans notre nature."

S'éloignant du mage, elle s'approcha de la massive porte d'entrée, et caressa le bois brut du bout des doigts, comme elle l'aurait fait du torse d'un de ses amants. Puis, sans prévenir, elle recula de trois pas et projeta un intense rayon de feu sur la porte. Le sort dura dix bonnes secondes mais, lorsqu'il se consomma de lui-même, la porte était... intacte. Rien, pas une seule marque de brûlure, pas la moindre trace de roussi. Pas même le vague contour de la zone de contact entre le feu et le bois. Absolument rien. Rien du tout. Et pourtant, la chaleur avait monté d'un cran, et même à grande distance, sans nul doute que Nakor l'avait également senti.

"Je suis là depuis des décennies, et cette porte ne s'est jamais ouverte. Jamais une seule fois. Jamais elle n'a laissé entrevoir ce qu'il y avait derrière. Jamais elle ne s'est ne serait-ce qu'entrebâillée. Personne n'a jamais quitté cet endroit, et personne n'y ait jamais entré. Alors crois-moi, tu ferais mieux de chercher ailleurs, Nakor."
Ce n'était pas un conseil, ne n'était pas une suggestion. Non, à l'inflexion de sa voix, elle venait juste de donner... un ordre. Et les sous-entendus quand à une possible désobéissance…

Et puis, sans rien ajouter de plus, elle fit mine de s'éloigner en direction de l'escalier, plantant là le mage sans plus de cérémonie. Pourtant, une fois au pied des marches, elle lança, sans s’arrêter pour autant :
"Ce manoir recèle de nombreux autres secrets, sois en sûr Nakor. Et bon nombre de mystères. Ne te fatigue pas contre le destin, il est inflexible."
Elle posa le pied sur la première marche… et commença à grimper.
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 31
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Un eveil singulier   Ven 21 Déc - 18:49

"Tu pretends que nous sommes à egalité sur le plan de l'impolitesse mais tu n'as pas repondu à ma question, au cas où tu me croirais assez betes pour ne pas l'avoir remarqué! Quel est ton nom?"

Nakor ne souriat pas du tout en prononçant ces phrases et il regardait droit dans les yeux, la créature car pour lui cette femme etait une dangeureuse créature et pas une femme elfe noire comme les autres!
Nakor se leva ramassa son baton, puis vint se planter devant la porte en bois. Il prit un peu son elan et planta son baton à l'endroit où dans les autres portes il y avait une poignée! Il avait trés souvent defoncé des portes ainsi en utilisant une technique Isalan de combats à mains nus trés ancienne.
Mais strictement rien ne se passa pas même un bruit, un crissement, rien de rien
Nakor se tourna vers la dangeureuse, soit disant, hote de cette etrange endroit puis parla sans la regarder

"Et bien cela doit etre vrai qu'il faut chercher ailleurs! Alons voir ces mysteres que tu prentends si nombreux ... et d'ailleurs si tu es sensé etre l'hote de ces lieux ... tu dois savoir comment tu y est entré et donc comment en sortir aussi non?"

Nakor prononça ses mots sur un ton badin sans attendre de reponse de la part de l'elfe et en s'approchant de l'escalier sans même regarder la femme puis soudain regarda dans les yeux de son etrange hote et finis sa phrase

"Je te suis .... passe devant! Et j'attends toujours la reponse à ma toute premiere question femme?"

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un eveil singulier   Ven 21 Déc - 22:43

Sélène ignora sans grand mal la remarque du mage. Après tout, il pouvait la menacer comme il voulait, il ne pourrait pas grand-chose contre elle, même si ses pouvoirs étaient uniques sur le monde dont il venait. Puis, nonchalamment, elle regarda à peine par-dessus son épaule lorsque le bâton frappa la porte. Elle savait qu'aucune marque ne s'inscrirait dessus. Et bien évidemment, elle avait raison. Après tout, après presque cinquante ans à s'escrimer dessus... Comment ne pas connaître la réaction de cette maudite porte?

Par contre, elle ne put ignorer la seconde remarque. Trop impertinente. Trop personnelle. Décidemment, cet homme posait trop de questions, et cela commençait à lui taper sur les nerfs. Elle s'immobilisa sur l'escalier, et se retourna en une fraction de seconde, toisant de toute sa hauteur l'humain quelques marches plus bas. Son regard s'était fait de braise, et un étrange rictus barrait sa bouche. Elle était visiblement furieuse.

"Crois-tu que je suis ici de mon propre grès. Crois-tu qu'il me soit agréable d'être ici, alors j'aspirais à un destin plus glorieux? Crois-tu un seul instant que j'ai pu choisir de ma propre volonté de venir croupir dans ce trou moisi? Si telle est ta pensée, mage, alors tu vas vite te rendre compte qu'elle est complètement fausse."

A reculons, elle grimpa quelques marches de plus, sans cesser de surveiller du regard le mage qui montait à sa rencontre. Elle s'amusait follement de ce petit jeu, de ce jeu du chat et de la souris. Comme il état étrange que cet homme puisse à la fois l'agacer et l'amusait suivant les moments !

"Et... si tu comptes sur moi pour te faire une visite guidée du lieu, permet moi de te corriger. Jamais je ne m'abaisserais à pareille chose. Tu n'auras qu'à découvrir par toi-même quel est cet endroit... Comme j'ai du moi-même le faire il y a quarante-sept ans."

Elle se retourna de nouveau, vive comme l'éclair, et grimpa quelques autres marches en courant. Elle était presque arrivée sur le palier. Il était temps de s'éclipser. Avant de poser le pied sur la dernière marche, elle tourna la tête en direction du mage. Avec un sourire enfantin, elle murmura presque :
"Et sache, mortel, que lorsque tu connaîtras mon nom, l'heure de ta fin sera proche. Envie que cet instant ait lieu en cet instant?"

Et, après un dernier clin d'oeil, Sélène disparut, purement et simplement. Là où elle se trouvait l'instant d'avant, il n'y avait que le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Magicien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 812
Age : 31
Localisation : Sur Midkemia
Date d'inscription : 28/04/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Faiseur de tours
Age: 427
Localisation: Partout et nulle part

MessageSujet: Re: Un eveil singulier   Sam 22 Déc - 2:08

"Mortel ... mourir ... Wodar-Hospur je suis encore tombé sur une folle! Maudites soit elle si elle croit me faire peur!"

Nakor prononça ces mots à voix haute, au cas où elle l'entendrait, dans sa strategie Nakor voulait faire en sortes que la femme sorte suffisament des ses gonds pour lui devoiler certaines choses sur la maison et sur elle même.
Un jeu dangeurreux lorsqu'on le pratique avec des fous, mais l'ayant soit même etait il y avait de nombreux siecles, Nakor savait comment si prendre un peu! Il ne chercha même pas à trouver la créature au haut des escaliers et se planta devant le sommets des marches pour admirer l'endroit et voir ce qui pouvait attirer l'oeil et cacher d'eventuels pieges!

"Et bien un grand couloir avec quelques chambres, de belles tapisseries sur les murs comme en bas, des salles sur le fond qui semblent etre trés grandes et encore des escalier au bout de ce maudit labyrinthe parcheminé de beaux tableaux et de senteur exotiques delicieuses!"

Puis Nakor se figea sur place reflechis quelques seconde puis dit tout haut une fois de plus

"Mais voila que je pense à voix haute par les dieux!"

Nakor observa les lieux et se decida à avancer tout doucement pour eviter d'enventuels pieges en tatonant avec son baton les endroits sur lesquels il posait les pieds. Mais surtout il ne voulait pas rater une nouvelle apparition et donc un nouvel hote en ces si illustres lieux

_________________
Que Wodar-Hospur soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un eveil singulier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un eveil singulier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1ère personne singulier autorisé ? [END]
» Pathfinder et GameMastery
» Un padawan plutôt singulier [PV Badossk]
» Les Quendi
» [abandonné]Eveil: le Général Démoniaque se lève

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG les Chroniques de Krondor :: Administration :: Archives :: Autres RP-
Sauter vers: