AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conversation entre père et fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Conversation entre père et fils   Ven 18 Jan - 14:08

Calis approchait du salon d'un pas lent, perdu dans ses pensées. Il avait beau reourner la situation sous tous ses angles il n'arrivait pas à se décider. La situation était nouvelle pour lui aussi préférait-il demander conseil auprès de quelqu'un qui avait vécu ce qu'il vit acutellement plutôt que de rester avec ses pensées.
Il entra dans le salon et aperçut son père. Curieusement Tomas était seul, Aglaranna n'étant pasavec lui. Calis s'approcha de Tomas et le serra dans ses bras.

"Père"

Il se dégagea de lui et le regarda.

"Père, mon coeur est troublé et j'ai grand besoin de vos conseils. Mais, je ne vois pas mère, je l'aurais cru avec vous. Où se trouve-t'elle?
Revenir en haut Aller en bas
Tomas

avatar

Masculin
Nombre de messages : 77
Age : 22
Humeur : Moqueuse
Caractère : Amusant
Date d'inscription : 09/09/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Prince consort d'Elvandar et héritirer des pouvoirs d’Ashen-Shugar, époux d'Aglaranna, père de Calis!
Age: 100 ans et plus
Localisation: Elvandar

MessageSujet: Re: Conversation entre père et fils   Sam 19 Jan - 15:25

Tomas regarda son fils d'un air calme et gentil, il lui dit aprés l'avoir serrer dans ses bras et que son fils lui est posé une question:

-Elle doit se ballader dans le palais ou parler avec ses amis de la cour. Mais puis-je te demander pourquoi est-tu troublé?

Trinir attendit la réponse de son fils en le regardant profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conversation entre père et fils   Dim 20 Jan - 15:46

Calis regarda son père un moment, réfléhissant à la meilleure manière de commencer. Il dit enfin :

"Il se passe quelque chose père. Je peux le sentir dans l'air, tout comme vous le sentez j'en suis sûr. Une menace plane quelque part. Elvandar est coupé du reste du monde pour une raison inconnue, et même nos tisseurs de sorts ne savent pas pourquoi."

Il s'arrêta un moment, avant de reprendre.

"J'ignore ce qui se passe père, mais je ne peux rester là à attendre. Je sene qu'il faut que je m'en aille. Je ne peux me l'expliquer, mais je sens que je le dois... mais je ne le souhaite pas."

Calis s'assit sur une chaise.

"Je ne veux pas partir père. Je veux rester en Elvandar, près des miens... et près d'Ellia."

Il sourit tristement.

"Vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mais depuis quelques temps Ellia et ses enfants occupent une place de plus en plus importante dans mon coeur. J'aimerais rester avec eux toute ma vie. Mais quelque chose me pousse à partir. Je ne sais pas quoi faire père. Vous avez vécu cette situation de nombreuses fois père, aussi je viens vous demander conseil. Que dois-je faire?"
Revenir en haut Aller en bas
Aglaranna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 07/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: Des centaines d'années
Localisation: Dans les hauteurs d'Elvandar

MessageSujet: Re: Conversation entre père et fils   Ven 8 Fév - 20:42

Doucement, la silhouette d'Aglaranna s'était découpée à la porte du petit salon. La reine d'Elvandar ne savait pas vraiment si elle devait interrompre les deux hommes de sa vie dans ce qui semblait être une conversation privée ou bien rester une spectatrice muette de cet échange. Bien qu'ayant très envie de participer, elle n'avait pas été invité à cette discussion. Pourtant à l'interrogation de Calis, elle ne put s'empêcher de murmurer tout bas :
"Ecoute ton cœur mon bien aimé fils, écoute-le et suis ce qu'il te dit."
Ses paroles résonnèrent clairement dans le silence baignant la pièce, et les deux hommes tournèrent en concert la tête vers elle. Elle leur sourit, un petit sourire signifiant toute sa retenue à intervenir. Elle espéra qu'ils ne lui en voudraient pas.

S'avançant dans la pièce, pour finalement prendre place dans un des fauteuils libres, elle posa son regard sur son fils. Le détaillant ainsi pendant plusieurs secondes, comme si le simple fait de voir son corps lui permettrait de sonder ses esprits, elle osa finalement parler, vu que son époux ne semblait pas prêt à apporter une quelconque réponse:
"Mon fils, comme tu le sais, des étrangers sont en ce moment en Elvandar, investi d'une mission fort délicate mais dont l'issue nous en apprendra bien plus que si nous restons sagement à ne rien faire, pensant éternellement le pour et le contre.
Eux non plus n'ont pas choisi de partir, peut-être même ne l'ont-ils jamais voulu. Quelqu'un d'autre en a décidé à leur place, et les voilà embarqué dans une aventure qui, peut-être, se terminera par leur mort. Ils le redoutent, ils en ont peur, mais ils ne reculent pas. Ils ne failliront pas, ne failliront pas à leur devoir, plus important, à ce stade là, que leur propre vie.
"

Marquant une petite pause, comme pour que ses paroles touchent plus son fils, elle reprit, d'une voix plus calme, plus posée :
"Mais toi, vois la chance que tu as ! Tu as la chance de pouvoir choisir, de pouvoir décider par toi-même ce qui te semble le plus approprié à faire dans la situation actuelle. Alors prends cette chance, et décide par toi-même ce qu'il convient de faire. Quoique tu choisisse, ce sera ta décision et personne ne viendra te blâmer d'avoir, ou non, fait quelque chose."
Puis elle se tût, et son regard se posa sur un détail, au loin. Elle attendait la réponse de Calis avec une légère impatience qui, elle l'espérait, était bien cachée. Mais en même temps, elle avait si peur ! Peur que son fils s'en aille lui aussi et qu'une farce cruelle du destin l'emporte loin d'elle à tout jamais.

Néanmoins, de telles pensées, si elles étaient dignes d'une mère, ne l'était pas d'une souveraine. Elle n’avait pas ainsi à se lamenter sur son sort, à penser que son fils était mieux auprès des siens et non dans la nature, à réparer les erreurs des humains. S’il voulait partir, elle serait la première à l’y encourager et la dernière à l’en empêcher. Elle chassa ces tristes pensées, la mine légèrement soucieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conversation entre père et fils   Ven 8 Fév - 21:22

Calis attendait la réponse de son père. Il espérait que sa réponse l'aiderait à faire le bon choix, et le guiderait pour savoir quel chemin prendre. Mais contre toute attente ce fut sa mère qui répondit. Elle avait du surprendre leur conversation.

Calis d'abord surpris par son apparition soudaine l'écouta avec attention. Ses mots étaient toujours juste et sages, aussi lorsqu'elle eut fini il réfléchit à ses paroles.

Il avait le choix. Personne d'autre que lui pouvait décider de ce qu'il avait à faire. S'il ne voulait pas se tromper dans son choix, il devait écouter son coeur. Fermant les yeux, il sonda son coeur, pour savoir ce qu'il voulait vraiment. Il sentait de l'amour dans son coeur, pour ses parents, mais aussi pour Ellia et ses enfants. Mais il avait autre chose dans son coeur : de la peur et de l'angoisse.

Au bout d'un moment, Calis ouvrit les yeux et regarda ses parents. Il savait ce qu'il avait à faire. Prenant sa respiration il se lança.

"Mère, je vous remercie pour vos conseils. Vous avez toujours su trouver les mots qu'il fallait. Et je sais ce que j'ai à faire."

Il regarda sa mère droit dans les yeux, sachant l'effet que les mots qu'il allait dire auraient sur elle.

"Mère, je vais partir. Je dois quitter Elvandar."

Observant les yeux de sa mère il y vit passer un éclait de panique. Il avait redouté cette réaction, aussi s'empressa-t'il de continuer.

"Vous m'avez demandé de suivre mon coeur, aussi c'est ce que je fais. Mon coeur me dit que je dois partir.
Elvandar est menacée, mère, vous le savez. Je ne sais pas qui ou quoi menace notre patrie, mais je dois le découvrir. Parce que j'ai peur.... Peur pour vous, pour père, pour Ellia et pour tout notre peuple. J'ai peur qu'il vous arrive malheur et que je ne puisse rien faire pour vous protéger."


Il se tourna vers Tomas.

"Je sais que c'est votre rôle de protéger Elvandar, père. Maintes fois vous avez quitté notre foyer pour le faire. Aujourd'hui c'est mon tour. En ce moment notre peuple a besoin de vous pour les soutenir. Vous ne pouvez les quitter."

Il passa successivement de son père à sa mère. Il prit les mains de cette dernière, tentant de la rassurer par ce simple contact.

"Si je restais je m'en voudrais. Et puis, je ne puis laisser les humains seuls chercher ce qui se passe. Ils ont déja tant faits pour nous, pour protéger notre monde. J'ai vu des hommes bons et courageux, des amis pour la plupart, tomber durant la guerre avec les Panthatians. Comment puis-je une nouvelle fois les laisser prendre tous les risques pour nous alors qu'ils ont tant perdus? Je ne peux laisser faire cela mère. Je ne peux laisser le peu d'amis qu'il me reste souffrir et prendre tous les risques pour nous. Je dois les aider."

Il regarda douloureusement sa mère. Cette décision lui coûtait, mais il savait qu'il devait le faire. Il faisait le bon choix, même s'il était douloureux. Tenant toujours les mains de sa mère, il attendit sa réaction face à sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Aglaranna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 07/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: Des centaines d'années
Localisation: Dans les hauteurs d'Elvandar

MessageSujet: Re: Conversation entre père et fils   Ven 8 Fév - 22:45

Le regard vague, un peu absent, Aglaranna évitait de poser ses yeux sur le visage de son fils. Elle n'avait pas envie qu'il voit toute la tristesse qu'ils contenaient. Que son fils sache à quel point cela la rendait malheureuse qu'il décide de les quitter était la dernière chose qu'elle voulait lui infliger. En tant que reine, et en tant que mère, elle devait approuver pleinement ses décisions... Et c'est ce qu'elle ferai, quoiqu'il choisisse, tout comme elle le lui avait dit. Il ne serait pas très malin d'agir en totale contradiction avec ses paroles. Ce ne serait pas faire preuve d'intelligence.

Après un long silence, qui pesait de plus en plus sur le cœur d'Aglaranna, Calis prit enfin la parole et, avant même qu'il énonce sa décision, Aglaranna sut qu'il allait partir. Etait-ce l'instinct maternel? Ou bien sa décision était on ne peut plus logique? Certainement les deux. Après tout, Calis n'aurait pas commencé à partager les tourments de son âme si sa décision n'était quasiment pas arrêtée. Aglaranna fut quelque peu heureuse d'avoir pu aider son fils à prendre ce qu'il pensait, tout comme elle, être la bonne décision. Bien sûr, elle savait pertinemment que ses paroles avaient contribué au choix de son départ, mais, encore une fois, la reine d'Elvandar ne s'attarda pas sur ses tristes pensées.

Ainsi, lorsque Calis énonça tout haut sa décision de les quitter, Aglaranna hocha simplement la tête, un sourire bienveillant flottant sur ses lèvres. Dans ses yeux, la tristesse avait disparu pour laisser place à la fierté. Oh, certes, pendant un instant, elle avait eu peur, atrocement peur, comme si tout ceci n'était qu'un sombre cauchemar, comme si son fils lui faisait une mauvaise blague. Mais elle s'était ressaisie bien vite : il ne fallait absolument pas que son fils voit son chagrin.

Calis s'expliqua, expliqua les raisons de son choix et, à mesure qu'il exposait son point de vue, Aglaranna se sentit de plus en plus fier de son fils. Oui, sans nul doute, il avait pris la bonne décision. Mais plus encore, il avait pris la bonne décision pour les bonnes raisons. Et cela suffit à balayer tout le chagrin que pouvait contenir le cœur de la reine des elfes. Elle était si fière de son fils ! Elle était si fière d'avoir élever un cœur si pur !

Il était à présent temps pour elle de répondre et, avec bienveillance, c'est ce qu'elle fut, essayant tant bien que mal de ne pas laisser trop paraître son enthousiasme. Pire encore que montrer à son fils son chagrin, elle ne voulait qu'il pense qu'elle était heureuse, ou pressé, de le voir s'en aller.
"Oh, mon fils, je suis si fière de toi ! Tu as parfaitement raison et sache que, de tout cœur, je partage ton opinion. Il est plus que temps que nous agissions, que nous aidions les humains. Et toi, plus que n'importe qui, ressent ce besoin. Je ne te cacherais pas que cela me peine de te voir prendre une telle décision, mais cette décision est pleine de justesse, et je ne puis que t'encourager à suivre cette voix."

Adressant un sourire complice à son époux, elle posa son regard sur ses mains, que tenaient fermement celles de Calis. Une larme coula sur sa joue, silencieusement, et, approchant sa tête jusqu'à rencontrer celle de son fils, Aglaranna continua tout bas, comme si elle voulait partager ses paroles qu'avec son fils. Bien évidemment, Tomas entendrait tout, mais de toute façon, cela lui important peu. Elle ne lui cacherait jamais rien :
"J'espère sincèrement que tu parviendras à apaiser ton coeur en quittant Elvandar et en allant au devant de ton destin. Quoique tu fasses, quoique tu décides d'entreprendre une fois dehors, dans le monde des humains, que ma bénédiction t'accompagne. Tout notre peuple compte sur toi, ne l'oublie pas. Et si beaucoup d'entre nous ne saurons jamais rien de ton départ et de tes motivations, je le saurais pour eux."

Se reculant quelque peu, elle se dégagea de l'étreinte des mains de son fils et l'enlaça tendrement. Ses paroles avaient du lui paraître bien étrange, mais elle ne voulut pas trop y prêter d'attention. Après tout, c'était son fils qui, encore une fois, les quitter pour rejoindre le monde des humains, auquel il appartenait autant qu'à son monde à elle. L'émotion avait gagné son coeur, qui hésiter la joie et la tristesse. Il fallait que ce soit la joie et c'est ce qu'elle choisit. Elle se lamenterait, si lamentations il devait y avoir, après le départ de Calis. Pour l'instant, il lui fallait lui apporter tout son soutien.


[Désolée si c'est un peu hasardeux...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Conversation entre père et fils   Dim 10 Fév - 1:24

Calis ne savait pas quelle réaction il attendait de la part de sa mère. Sa mère avait le don de savoir préserver les apparences en présence d'autres personnes. Les seules fois où elle ne le faisait était lorsqu'elle était en famille. Aussi, lorsqu'il lui eut annoncé son intention de partir, Calis se demandait si elle tenterait de conserver les apparences, ou bien de laisser libre cours à son coeur.

Au bout d'un moment, elle prit la parole, et Calis sut au ton de sa voix combien sa décision la peinait. Les temps qui approchaient n'étaient guère rassurant, et savoir son fils loin de la protection d'Elvandar devait lui faire peur, et ne pas la rassurer. A de nombreuses reprises, Calis s'était rendus chez les humains. Il vécut même chez eux pendant des années, lorsqu'il était capitaine des Aigles Cramoisis. Maintenant qu'il ne l'était plus, sa mère avait du penser qu'il resterait à Elvandar... lui aussi l'avait pensé.

Quand sa mère eut finit de parler, elle se leva et l'enlaça. Calis lui rendit son étreinte, voulant la rassurer et y insufler tout l'amour qu'il avait pour elle.

Le destin ne semblait pas vouloir laisser sa famille en paix. Un nouveau confilt se préparait, et Calis ne pouvait rester à ne rien faire. Plus que tout, il n'aimait pas savoir qu'une menace invisible planait sur Elvandar. Il aimait savoir contre qui ou quoi il combattait. Ne pas le savoir, rester dans l'incertitude lui faisait peur, car alors il n'avait alors aucune idée de la marche à suivre. Des humains partaient dans le nord chercher des informations qui pourraient les aider à comprendre contre qui ils allaient devoir se battre. Calis s'était demandé s'il devait les accompagner, mais il y renonça. Il ne savait combien de personnes faisaient partie de cette expédition, mais être trop nombreux en territoire Moredhels était trop risqué. Il n'était guère aisé de s'infilter là-bas, même pour un elfe. S'il les accompagnait, Il augmenterait le risque de se faire prendre. Il ne pouvait se le permettre.

Doucement il se dégagea de l'étreinte de sa mère. L'émotion le gagnait. Il n'aimait pas faire de peine à ses proches, surtout à sa mère. Il savait combien elle s'inquiétait lorsqu'il n'était pas à Elvandar. La regardant dans les yeux, il murmura doucement.

"Tout ira bien mère, je vous le promets. Je vais me rendre à Krondor et voir le duc James. Peut-être sera t'il plus enclint à parler à l'Aigle de Krondor qu'à un émissaire inconnu. Si je n'apprends rien, alors j'irai voir Erik de La Lande Noire. Peut-être pourrat-il me renseigner."

Il l'embrassa sa mère sur la joue.

"Je partirai demain. Je dois d'abord préparer quelques affaires et dire au revoir à Ellia. Je viendrais vous voir avant de partir."

Il enlaça de nouveau sa mère.

"Je reviendrais mère, je vous le promets. Je reviens toujours."
Revenir en haut Aller en bas
Aglaranna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 07/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: Des centaines d'années
Localisation: Dans les hauteurs d'Elvandar

MessageSujet: Re: Conversation entre père et fils   Lun 11 Fév - 20:26

Finalement, avec toute la dignité d'une reine, Aglaranna afficha un grand sourire lorsque son fils se dégagea doucement de son étreinte. Ce genre de démonstration d'affection n'était pas courant, et la reine ne voulait pas mettre Calis mal à l'aise. De plus, et elle le remarqua bien, l'émotion le gagnait également : les adieux n'étaient pas facile.

Sans honte, lorsque Calis était revenu en Elvandar, elle avait crut que cela serait pour toujours et que plus jamais il n'aurait eu envie de retourner parmi les humains et se mêler à leurs vies. De telles pensées étaient bien naïves, mais Aglaranna ne regrettait pas de les avoir eu. Ô certes, une part d'elle-même se doutait parfaitement que cela n'en serait pas ainsi et que, un jour ou l'autre, son fils repartirait pour rejoindre les humains, l'autre race dont il avait hérité les gênes. Malgré cela, elle avait espéré que cette nouvelle séparation ne se produirait que très tardivement; Elle était advenue bien plus tôt que prévue mais il n'était pas question de se lamenter. Calis avait prit la bonne décision, un point c'est tout.

"Voilà un choix judicieux, mon fils. Je suis certaine que James, ou Erik, t'ouvriront leur coeur et te feront part des problèmes que le Royaume rencontre. Ils ne t'ont pas oublié, crois-moi. Et je suis même persuadée qu'ils accueilleront ton retour avec joie."

Une fois de plus, son coeur se serra lorsque Calis lui apprit qu'il partirait demain. Demain ! Dire qu'elle avait pensé qu'il partirait dans quelques jours, voir la semaine prochaine. Les événements se précipitaient un peu trop rapidement pour elle. Etait-ce parce que, ces derniers temps, ils avaient replongés dans une torpeur délicieuse? Il n'en serait pas ainsi, et le départ de son fils était seulement les prémices d'un plus grand bouleversement. Les temps à venir ne seraient pas de tout repos...

"Bien. Prépare-toi, et prends ton temps. Je ne veux pas te retenir ici contre ton gré mais inutile de te presser. Le monde peut bien attendre un jour de plus, tu sais. Prends le temps de dire au revoir à Ellia et aux enfants. Ils risquent de ne pas voir d'un oeil aussi favorable que nous ton départ..."
Nul reproche dans sa voix, juste une infinie tristesse. Oui, Ellia et ses enfants risquaient d'être anéantis par cette nouvelle. Ils s'étaient si rapidement attacher au demi-elfe ! Ce serait un vrai déchirement que de devoir laisser Calis partir, surtout pour les petits...

"Je t'attendrais alors. Et ne t'imagine pas partir sans venir dire au revoir à ta pauvre mère. Je ne te laisserais pas quitter Elvandar dans un dernier adieu pour tes parents."
Un petit sourire se dessina sur ses lèvres et, lentement, elle se leva.
"Je vous laisse à présent, je me suis imposée plus longtemps que je n'en avait l'intention au départ. Ton père a certainement quelques conseils à te donner... Ecoute le bien ! A demain mon fils !"

Avec un dernier regard pour les deux hommes, elle quitta la pièce. Voilà que son fils s'en allait... Et elle ne pouvait rien y faire. Par contre, il lui fallait mettre sur pied une petite réunion pour les deux humains qui partaient au Nord. Voilà qui allait lui faire oublier, pour un temps, le départ de Calis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conversation entre père et fils   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conversation entre père et fils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dracula Père et Fils
» Soirée entre père et fils [Caleb & Jeremy]
» Todd & Nath - Petit voyage entre père et fils
» Entre père et fils
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG les Chroniques de Krondor :: Administration :: Archives :: Autres RP-
Sauter vers: