AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Départ vers le Nord...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aglaranna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 07/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: Des centaines d'années
Localisation: Dans les hauteurs d'Elvandar

MessageSujet: Départ vers le Nord...   Ven 8 Fév - 21:07

[Voici donc le dernier sujet en Elvandar, celui de la réunion avant le départ des concernés vers le Nord. Quand chacun sera prêt, qu'il vienne poster ici, que l'on fasse avancer les choses. Néanmoins, en attendant, le RP chez Alfirin, si les concernés le désirent, peut très bien se faire avant. A vous de voir, mais il faudra absolument passer par ici avant de quitter Elvandar. Tous ceux qui s'y trouvent donc et qui veulent ou doivent partir vers le Nord... C'est ici que tout ce décide.]



Aglaranna était seule, dans la salle du conseil. Les autres ne devraient maintenant pas tarder à arriver. Par les autres, elle entendait ses invités, ceux qui n'étaient de passage que depuis quelques jours, afin de se reposer avant de partir pour le Nord. Pour Sar-Sagoth. Maints dangers les attendaient, dont la plupart aucun n'en avait la moindre petite idée. Cette mission allait se révéler plus dangereuse de jours en jours et pourtant, personne ne pouvait à présent reculer. Ni elle ni ceux qui allaient être les acteurs de cette immense aventure, certainement meurtrière, et peut-être même mortelle. Qui en réchapperait? Qui seraient les survivants? Qui en reviendraient pour leur apporter les informations tant désirées?

Avant toute chose, elle devait être au courant des choses. Certes, elle l'était quelque peu... mais uniquement dans les grandes lignes. Elle savait que James, le Prince de Krondor, avait mis sur pied cette mission. Mais pourquoi? Qu'est-ce qui l'avait motivé? Elle n'en savait rien. Par contre, elle connaissait leur lieu de destination : Sar-Sagoth. Il n'était pas difficile de deviner pourquoi cet endroit. Il n'était pas non plus difficile de supposer qu'est-ce qu'ils allaient chercher; enfin, plutôt, qui est-ce qu'ils allaient chercher. Oui, il était aisé de deviner le but de la mission, mais non sa motivation. Et Aglaranna voulait l'entendre de leur propre bouche, même si elle avait déjà de forts soupçons.

La situation actuelle n'était plus ce qu'elle était. Ces derniers mois, tout s'était rapidement dégradé et même si l'on avait encore l'illusion d'un temps de paix et sérénité, la vérité en était toute autre. De grands changements étaient en train d'advenir, et de sombres menaces planaient déjà sur le Royaume. Il avait tellement souffert ces derniers temps ! La guerre passée avaient ouverts d'importantes blessures, et toutes n'étaient pas encore refermées. Aglaranna, et les elfes en général, n'avaient pas pour habitude de prendre en pitié les humains mais là... Ils n'allaient pas pouvoir refuser leur aide. Encore une fois, les elfes allaient aider les humains à résoudre leur problème. Encore une fois, à cause d'eux, sa race était menacée. Mais loin d'en concevoir de la rancœur ou de la haine pour ces humains, Aglaranna était envahie par la tristesse. Cette fois, et encore plus que toutes les autres, leurs existences se retrouvaient menacées d'une manière que personne n'aurait pu imaginer.

Ils allaient devoir lutter pour leur survie, pour la sauvegarde de toutes les races de Midkemia. Et contre quoi luttaient-ils? Pour l'instant, des fragments d'ombres, des formes vagues et floues. Aucun indice vraiment tangible, aucune piste vraiment sérieuse. Ils devaient tâtonner ici et là, chercher des ennemis là où ils pensaient qu'il y en aurait, se basant sur leurs expériences passées. Mais s'ils se trompaient? Si, malgré tous leurs efforts, ces derniers se révélaient vains? Aglaranna n'osa pas y penser. Cette possibilité n'était pas envisageable. Ils faisaient tout leur possible pour résister, et ils résisteraient, quelques soient les pertes, quelque soit le prix à payer. Encore une fois, le Royaume tiendrait bon malgré l'assaut de la tempête et, s'il le fallait, se reconstruirait une fois de plus sur ses ruines encore chaudes.

Et, pour le moment, sur qui devaient-ils compter? Sur qui le Royaume fondait tous ses espoirs, et bien plus encore? Une poignée d'hommes et d'elfes, tous plus perdus et apeurés les uns que les autres. Eloïse, la seule femme du groupe ; Fryb, l'étrange mercenaire au sombre passé ; Alfirin, le Moredhel renonçant à l'infinie sagesse. A ces trois là, viendraient s'en greffer plusieurs autres, ou du moins, l'espérait-elle de tout coeur. Trois êtres, même aussi vaillants et puissants qu'ils semblaient l'être - leurs aptitudes se compensant à merveille - jamais ils ne seraient de trop pour mener à bien cette mission. L'union fait la force, disait-on chez les humains. Pour une fois, Aglaranna était d'accord avec cette vision, quoique simpliste, des choses.

L'on frappa à la porte. Quelqu'un, le premier d'entre eux, venait d'arriver, arrachant la reine d'Elvandar à ses sombres pensées. Affichant un petit sourire sur ses lèvres fines, elle se leva et lança d'une voix claire, où nul souci ou contrariété ne transparaissaient :
"Entrez, je vous en prie !"
Qui serait-ce? Qui serait le premier à rejoindre cette réunion de crise? La porte s'ouvrit lentement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfirin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 31
Localisation : Au travers de l'espace et du temps
Humeur : Serieux
Caractère : Vigilant
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Tisseur de sort
Age: 1423
Localisation: Là où on a besoin de lui

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Dim 10 Fév - 4:00

Alfirin fut le premier à penetrer dans la piece, du fait de son grand age et de sa sagesse qui lui conferait un certain respect même dans les hautes spheres elfiques!
Alfirin avança jusqu'au centre de la piece puis faisant façe à Aglaranna, le magicien elfe s'inclina trés bas, et plein d'un respect et d'un amour sans faille envers sa reine Alfirin prit la parole

"Majesté, permettez à Alfirin Ithron de vous presenter ses profonds respects, qui suivent la cour d'Elvandar depuis mille deux cents cinq années et qui n'ont rien perdus de leur puissance et de leur candeur! Permettez aussi qu'Alfirin joigne ses connaissances, ses pouvoir et sa sagesse naissante à la mission perilleuse dans laquelle nos hotes humains semblent vouloir prendre part!"

Alfirin resta ainsi prostré, un genoux à terre,le visage abaissé, en attendant que la reine decide de lui octroyer le droit de se relever et de se joindre à la reunion, ou bien de lui donner l'ordre de partir sur le champ! Bien sur la reine attendrait peut etre que tout les possible participant entrent et se presente avant de reprendre la parole! Alfirin decida d'attendre et de voir la suite des evenements dans la même position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fryb

avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Chef des Silencieux Vengeurs
Age: 29 ans
Localisation: Krondor

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Dim 10 Fév - 14:07

Fryb avançait à l'aveugle, un bandeau noir dressé devant ses yeux. Maintenant, on était assez haut pour qu'il meurt d'une crise cardiaque rien qu'en voyant la passerelle en dessous. Le bandeau était donc necessaire. Il ne verait pas la beauté d'Elvandar, ni la magnifiscence de la reine, ni la grandeur de Tomas, le consort de la Reine. Un bandeau étroitement serré le rendait aveugle a tout contact. Tellement qu'il en oublia l'épée qu'il avait confié à Eloïse. Essayant tant bien que mal a tenir debout par son manque d'équilibre, il réussit le miracle de ne pas tribucher lorsqu'il s'inclina. Il se redressa.

"Je me nomme Fryb Vijit. Anciennement, Hyrgan. J'ai suivis au cours de ce périple de nombreux combats et conflits. Et je me suis impliqué dans cet histoire sans vraiment le vouloir. Avant, je recherchais un ami qui avait disparu. Et je suis maintenant ici, sous ordre du Prince de Krondor, avec le lourd fardeau de protégé mes compagnons. Je doute que vous fassiez confiance à un humain qui a peur de la hauteur ... Je doute que vous soyez vraiment enclin a donner une quète pareil a un humain qui dans toute sa vie, se cacha... Mais maintenant, j'ai des compagnons. Et je les protègerais quoiqu'il arrive. Permettez moi de rejoindre cet compagnie en route vers le nord. J'apporterais mon épée et mon âme au service des gens qui compte désormais pour moi."

Fryb essaya en mal de s'agenouiller mais ne fit que tribucher pour finir par prendre un position a genou particulièrement absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse
Islien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 09/05/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Garde du Corps/Espionne
Age: 21 ans
Localisation: Krondor

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Sam 26 Avr - 21:12

En bonne dernière, et sans montrer aucun signe de malaise quand à son entrée après les deux hommes, Eloïse pénétra à son tour dans la salle du conseil, quelque peu surprise par la beauté des lieux. Elvandar n'en finissait pas de la laissait perplexe, ses beautés et ses mystères se révélant par dizaines à chaque instant. Il aurait fallut une vie - non, des dizaines de vies humaines - pour qu'enfin l'on se sente blasé par tout cette beauté discrète et charmante. Mais Eloïse n'avait pas à sa portée des dizaines de vie, et encore moins une seule. En essayant d'oublier l'incroyable endroit où elle se trouvait, elle s'avança à son tour dans la pièce.

Elle avait pu entendre, d'où elle était, les discours de ses deux compagnons et, s'ils l'avaient fait sourire, ils lui avaient au moins donné une certitude : tant de blabla lui apparaissait, une fois de plus, futile. Et encore plus que, cette fois, c'était à une reine, une vraie, auquel elle allait s'adresser.

Imitant ses compagnons en mettant un genou à terre, Eloïse ne lâcha que quelques mots, montrant une fois de plus que les bavardages n'étaient pas dans son comportement.
"Majesté, je suis Eloïse, simple humaine promise à une mission qui la dépasse. Merci de bien vouloir nous accueillir dans cet endroit plein de beautés, et de nous éclairer de votre sagesse infinie."
Aucun sarcasme, aucune ironie, aucun mépris ne transparaissaient dans sa voix. Juste une grande lassitude, et un profond respect. Impressionnée par la reine elfe, et par la majesté des lieux, elle n’avait pas du se forcer beaucoup pour paraître convaincante.

Courber l'échine n'était pas non plus dans ses habitudes, ayant dépassé depuis longtemps ces formalités avec James. Néanmoins, elle se plia à l'exercice sans rechigner, et sans montrer signe d'impatience. Ce n'est que lorsqu'on l'invita à se relever qu'elle laissa échapper un petit soupire de soulagement.

La partie commençait à peine. Et il lui faudrait toutes ses forces pour se montrer à la hauteur dès le début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aglaranna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 07/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: Des centaines d'années
Localisation: Dans les hauteurs d'Elvandar

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Sam 26 Avr - 21:42

Tour à tour, la reine regarda sans ciller les trois personnes qui entrèrent dans la salle du conseil. Tout d'abord, il y eut Alfirin, le Moredhel repenti qui, bien des fois, les avaient éclairés de ses conseils parfois étranges mais toujours avisés. Comme toujours, son entrée fut des plus incongrues, et son discours plein de sous-entendus. Comme il le disait lui-même, malgré son âge très avancé - et ô combien énigmatique - il restait plein d'une fraîcheur enfantine qu'elle appréciait énormément. Qu'il veuille faire parti de cette expédition ne l'étonnait guère, mais la reine espérait que ce ne serait pas la dernière à laquelle il participerait. En ses temps troublés, il n'était pas bon de perdre ses meilleurs alliés.

Puis vint un humain, qu'elle n'avait aperçu qu'une ou deux fois. Fryb, se présenta-t-il. Bien plus longue et alambiquée que la présente du Moredhel, celle de l'humain eut au moins le mérite d'en apprendre assez à la reine en un temps relativement court. En quelques phrases, elle cerna le personnage, et se félicita que lui aussi prenne place au sein de cette mission. Si la peur des hauteurs était la seule peur à laquelle il laissait une prise sur son âme, elle voulait bien lui confier sa vie sans hésiter !

Enfin vint une jeune femme, ce qui la laissa un moment perplexe. Comment une femme, un être plein de fragilité, pouvait prendre part à une mission si périlleuse? Prenait-elle au moins pleinement conscience de ce qui l'attendait? Mais lorsque la jeune femme annonça son nom, toutes les craintes de la reine fondirent comme neige au soleil. Eloïse... Oui... l'une des personnes la plus proche du prince James, en qui il avait une confiance quasi aveugle. Rapide, clair et sans fioriture, la présentation d'Eloïse arracha un petit sourire à l'impassible Aglaranna.

Lorsqu'il fut clair que plus personne n'allait venir se présenter, Aglaranna invita gentiment ses invités à se relever :
"Mes amis, en tant que reine du peuple elfe, je vous souhaite officiellement la bienvenue en Elvandar, et ce malgré que votre séjour risque de se terminer sous peu. Relevez-vous, je vous en prie, et prenez place autour de cette table, à mes côtés. J'espère que cette discussion ne s'éternisera pas trop longtemps, et que chacun de nous repartira avec ses questions éclaircies et ses doutes chassés. Asseyez-vous, je vous en prie, et n'hésitez pas à abuser des collations mises à votre disposition."

Se calant confortablement dans son siège, et regardant l'un après l'autre les membres de cette assemblée restreinte, elle resta un long moment silencieuse, essayant de faire durer le plus longtemps possible ce moment de calme avant la tempête. Puis, voyant que ses trois invités commençaient à s'agiter, elle se jeta à l'eau. Il fallait bien, de toute façon, commencer un jour ou l'autre : cette confrontation muette ne pouvait pas durer des heures et des heures.

"Certainement tout comme vous, je n'ai guère d'informations sur ce qu'est cette mission, et ce que vous allez rencontrer dans ce Nord si lointain. Tout ce que je sais, je l'ai appris de rumeurs et de rapports fort vagues du prince James : une menace Moredhel est à craindre, et un grand rassemblement pourrait être en train d'avoir lieu près de Sar-Sagoth, comme au temps de Murmandamus. Mise à part ces informations bien maigres, je ne sais pas grand chose. Je peux seulement vous éclairer sur la manière dont tout cela va s'organiser car la base de cette expédition sera ici même, Elvandar étant bien plus proche que Krondor. Ainsi, si vous avez des questions, j'y répondrais dans la mesure du possible, avant de vous expliquer un peu plus en détail comment toute cette expédition est censée se dérouler."
D'un geste ample de la main, elle fit signe aux trois compagnons de prendre la parole.



[Pour que ça soit plus simple, je répondrais à chacun après son message, pour éviter à chaque fois que l'on face des messages de 250 lignes, et pour éviter aussi de faire des répétitions. Néanmoins, on essaye de garder un ordre logique, genre : Alfirin - moi - Fryb - moi - Eloïse - moi, etc. Merci]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfirin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 31
Localisation : Au travers de l'espace et du temps
Humeur : Serieux
Caractère : Vigilant
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Tisseur de sort
Age: 1423
Localisation: Là où on a besoin de lui

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Dim 27 Avr - 2:44

Le vieil elfe put enfin se relever aprés la longue intervention de Fryb et la trés courte presentation d'Eloïse. Alfirin fut heureux d'etre accueillit à la table même de la reine, car voila bien des années qu'il n'y avait pas mis les pieds et son genoux commencé à lui faire mal à force de rester l'echine courbé pendant si longtemps!

Mais Alfirin n'avait pas besoin de colllation, il attendait donc que les humains soient restaurés et fut heureux que la reine commence à parler sinon aucun des interlocuteur n'aurait osé prendre ainsi la parole. L'ancien Moredhel fut troublé d'entendre les mots prononcé par Aglaranna et se permis donc de commencer le premier

"Majesté, vous dite que les moredhels se reuniraient une fois de plus proche de Sar-Sargoth ... je pense que nous faisons fausse route si nous partons là bas en pensant que c'est encore une menace!"

L'elfe plongea dans un silence court mais réel puis repris, comme si soudain l'air s'etait arretait et avait de nouveau soufflé

"Ce peuple est loin d'etre stupide ma reine, et il a essuyé trop de revers sur cette plaine pour y remettre les pieds dans le même but qu'autrefois! En tout cas si ceux sont bien des moredhels, je n'aurais aucun probleme à me faire passer pour l'un d'eux et ils n'auront aucune crainte à mon egard, j'obtiendrais aisément des informations! En tout cas si mon avis comporte un quelconque interet, et bien non, je pense que c'est une raison plus profonde, qui explique ce deplacement moredhel!"

L'elfe avait fixé son regard dans celui de sa reine et attendait de voir ce qu'Aglaranna penserait de toute ces enigmes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aglaranna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 07/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: Des centaines d'années
Localisation: Dans les hauteurs d'Elvandar

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Dim 27 Avr - 22:20

Avec un petit sourire réprobateur, comme si elle était en train de faire la leçon à un enfant, la reine d'Elvandar entreprit de répondre à Alfirin. Encore une fois, ses paroles étaient pleines de sagesse, mais le fait qu'il apporter des conclusions un peu rapidement la mettait mal à l'aise. Ce n'était guère le moment de partir avec de fausses idées sur ce qui pourrait leur arriver une fois à destination.

"Mon cher Alfirin, mon bon ami, je vous en prie, ne parlez donc pas à ma place. Personne ici, ou même ailleurs, n'a jamais affirmer avec certitude que des Moredhels se rassemblaient dans le Nord et s'apprêtaient à déferler sur le Royaume avec leur armée destructrice. Non, d'après ce que j'ai crut comprendre, c'est une des craintes du prince James, mais elle n'est fondée en rien. Sinon, et je suppose que vous seriez tous d'accord avec moi, à quoi bon vous envoyez- là-bas? Lui apporter la confirmation de quelque chose qu'il connait déjà? Si ce n'est pour se débarrasser de vous, je ne comprendrais que guère son geste..."

Plongeant son regard dans le sien, elle continua, le ton de sa voix baissant d'un cran :
"Néanmoins, nous sommes parfaitement d'accord sur un point : tout comme vous, je suis intiment persuadée que, si une quelconque menace se rassemble dans le Nord, elle n'est, une fois de plus, pas le ressort du peuple Moredhel seul. Ils ont beau être dangereux et assoiffés de sang, ce n'est pas dans leur nature, les Dieux nous en gardent, de se rassembler pour frapper un grand coup. Avec toutes ces histoires de clans, ils préfèrent s'entretuer plutôt que d'allier leurs forces pour nous porter un coup fatal et nous amener en position de faiblesse. Non, si les Moredhels se rassemblent une fois de plus, c'est bel et bien qu'une autre puissance, ô combien plus dangereuse et puissante est derrière tout cela. Et c'est ce qu'il vous faudra sans nul doute découvrir. Voilà le véritable but de cette mission suicidaire... à moins que je me sois aventurée sur une fausse piste depuis le début."

Si le début de son discours avait été destiné à Alfirin plus précisément, au fur et à mesure, elle avait détaché son regard du Moredhel repenti et avait embrassé la petite assemblée du regard, ses yeux se posant tour à tour, et longuement, sur ses trois invités.

Puis, d’un geste de la fin gracieux, elle invita quelqu’un d’autre à parler, espérant que ses paroles avaient atteint leur but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fryb

avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Chef des Silencieux Vengeurs
Age: 29 ans
Localisation: Krondor

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Dim 27 Avr - 23:01

Fryb semblait regarder autour de lui pendant les présentations, et le discours de la reine. Bien que le bandeau noir lui cachait entièrement la vue, il essayait d'imaginer la beauté des lieux, il avait du mal à imaginer un lieu d'une beauté tel qu'elle pouvait émouvoir le coeur de glace de la jeune femme.
Mais l'humain avait d'étranges pensées... Les notions de "missions suicides", lui parraissait dur à accepter... La pensée même que le Prince l'avait envoyé là bas pour se débarrasser d'un paria lui avait effleurer l'esprit. Etait-il donc si détesté ? Pourquoi devoir envoyer une homme comme lui dans une mission d'ou l'issue était incertaine ? Pourquoi ne pas envoyer un fidèle soldat du Prince ? Pourquoi, surtout, n'envoyer que quelques personnes très courageuses, ou très folles, dans ce guépier ? ...
Fryb se dit ensuite qu'il l'avait mérité. Un homme sans honneur est peut ètre destiné à mourir dans l'oubli ? Puis, berné par cet insouciance... Il se releva lorsque la Reine le leur demanda, il se dirigea vers la table au son des pas, et s'installa.

Il essayait de visualiser la table, en touchant le bois, les gravures, les reliefs... Il se rendit compte brusquement qu'il n'avait jamais touché quelque chose d'aussi riche. Maigre consolation pour un suicidaire, non ?... Il écouta la reine, dont la voix résonnait comme le cristal, douce et pure... Il essaya de aire le portrait de la Reine, connue pour sa beauté spectaculaire... De longs cheveux blonds-roux, en cascade sur les épaules... Des traits fins et délicats. Il était surement l'un des humains les plus chanceux de ce siècle. Etre acceuillit ici, parmis les elfes, en amis. Etre acceuillit par la Reine elle-même. Peu d'hommes pouvaient s'en vanter sincèrement. Il cessa ses rèveries lorsqu'un lourd silence tomba lorsque la Reine demanda si ses trois convives avaient des questions. Alfirin fut le premier à poser sa question.
L'Elfe Noir était sage. Cela, on ne pouvait pas en douter. Fryb attendit la fin de la réponse de la reine... Puis il prit la parole, en regardant autant la reine que ses conseillers.


"Vous avez surement vu ou vécu lorsqu'Armengar, la légendaire cité du Nord, fut détruite. On en racontais encore des fables ! On racontais comment le grand Guy de Bas-Tyra avait détruit Armengar, tuant milles et uns Mordehels, comment Amos, le Prince Arutha, le duc Martin, le duc James, encore jeune, et tant d'autres avant combattu jusqu'à la destruction final de la cité, copie parfaite de la sombre Sar-Sargoth... Mais maintenant, les Héros d'antan n'étaient plus, les cors de guerre des Moredhels avaient résonnés encore une fois, il y a peu, annonçant une prochaine guerre, sans doute ? Les héros ne sont plus là pour défendre les causes perdues ... Comment réussir, maintenant que l'espoir nous quitte? Ce n'est pas trois personnes, un vieux mage, un humain sans honneur, et un humaine froide qui vont changer quelque chose. Je suis peut ètre pessimiste... c'est vrai. Mais, je suis réaliste ! Comment réduire à néant une ordre de Moredhels armé jusqu'aux dents dans la cité la mieux protégé que nous connaissons ?..."

Il regarda autour de lui, le bandeau toujours sur les yeux, mais son visage reflétait bien ce qu'il pensait, dans un mélange de contrariété et de peine.


"Ce n'est pas de la peur que voila, mais une dure réalité. Dites moi, reine, j'ai été amené ici pour proteger ces gens. Il désigna Eloïse et Alfirin. Mais derrière ça, que devons nous faire, quel est le but de cet épopée, et pourquoi, une si petite troupe ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aglaranna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 07/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: Des centaines d'années
Localisation: Dans les hauteurs d'Elvandar

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Mer 30 Avr - 19:47

Un instant gêné par le bandeau noir que portait le dénommé Fryb sur les yeux - très certainement par peur des hauteurs; de nombreux humains avant lui avaient eu des réactions similaires, voir même bien plus extrémistes : marcher à plusieurs dizaines de mètres du sol, il y avait de quoi vous rendre nerveux - la reine elfe l'oublia rapidement, ne voyant pas d'inconvénient ni aucune gêne, finalement, à ce qu'il le porte. C'est vrai, c'était un peu déconcertant mais... cela ne faisait de mal à personne, et l'on s'y habituait bien vite.

"Oui, Fryb, j'étais là lorsque Armengar fut détruite par la folie de nos frères Moredhels. Je n'étais pas présente, mais j'ai eu connaissance des ravages que leur soif de pouvoir et de sang avaient commis, tuant bon nombre d'innocents qui n'avaient rien demandé à personne. Une très sombre période, dont j'en garde encore de terribles et douloureux souvenirs."
Son visage, d'habitude si lumineux, s'assombrit légèrement à l'évocation de ce passé qui hantait encore certains elfes. Néanmoins, elle se reprit bien vite et d'une voix d'où percer encore l'émotion, enchaîna.

"Mes chers amis, je comprends vos doutes et vos angoisses. En effet, vous envoyer combattre contre une armée de Moredhels, si armée il y a, serait de la folie pure. Néanmoins... Je ne pense que c'était le but du prince James en vous envoyant là-bas : pour moi, et je pense que les idées de James rejoignent les miennes, pour moi donc, cette mission est une simple mission de reconnaissance. Vous rendre sur place, vous rendre compte de ce qui s'y déroule actuellement, ou ne s'y déroule pas. Et rentrer, sans essayer la moindre action héroïque et suicidaire. J'ai toujours compris que cette mission était "juste" une mission de reconnaissance, et non la volonté désespérée d'envoyer un escadron de la mort essayer de faire le plus de ravage dans les rangs ennemis. Car oui, effectivement, dans cette optique là, je ne parierais guère sur vos chances de réussite..."

Passant une main lasse sur ses yeux, Aglaranna rejeta la tête en arrière, et arrangea quelques mèches rebelles, s'étant échappée de sa coiffure compliquée. Puis, d'une voix où s'entendait clairement une lassitude contenue, elle reprit :
"En tout cas, et bien que mes paroles ne fassent pas office de prophéties, mais découlent uniquement de conjonctures, je passe sincèrement que d'autres vous rejoindront que la route, quelques soient leurs véritables motivations. Par contre, c'est indéniable, vous resterez en effectif réduit, pour une seule et simple raison : moins vous êtes, moins les changes d'être repérés sont élevées. Une armée aurait beaucoup moins de chance que vous de passer inaperçus, même en étant bien mieux entraîner que vous. J'espère que cela répond à vos interrogations, Fryb."

Puis, avec des mouvements toujours lents et contenus, elle se tourna vers Eloïse et, d'un haussement de sourcils, l'invita à prendre la parole, si elle le désirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïse
Islien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 09/05/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Garde du Corps/Espionne
Age: 21 ans
Localisation: Krondor

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Mer 30 Avr - 20:24

Eloïse écouta la conversation en feignant de ne pas s'y intéresser, tournant la plupart du temps son attention sur un détail du mobilier ou sur l'attitude de l'un de ses compagnons. Néanmoins, elle reconnut sans grand mal que leurs questions étaient pertinentes, et soulevaient de grands coins d'ombres, apportant des réponses non négligeables. De plus, elle trouvait l'attitude de la reine elfe vraiment admirable : pas une seule fois on avait l'impression de parler à un monarque, tant la souveraine elfe parlait simplement, et d'un ton où ne perçait nulle trace de supériorité ou de commandement. Ils auraient très bien pu discuter avec un simple porte parole qu'ils n'auraient pas vu la différence. C'était un vrai plaisir que d'être au contact de la reine : on y apprenait tellement !

Finalement, son tour vint et il lui fallut trouver une question à poser, de peur de passer pour trop arrogante, ou trop sûre d'elle. Le problème, s'aperçut-elle bien vite - outre le fait que poser des questions n'était pas vraiment son genre, préférant largement se précipiter tête baisse dans l'aventure, et réagir en conséquence de ce qui arrivait - était que les questions qui se bousculaient sur ses lèvres étaient bien trop nombreuses pour être toutes posées. Il fallait faire un choix... et Eloïse ne sut, dans un premier temps, choisir la plus pertinente.

Et puis, au fur et à mesure qu'elle rejetait les questions qui se bousculaient dans sa tête, horrifiée par leur manque d'intérêt évident, elle se souvint soudain d'un point soulevé par Alfirin qui restait dans l'ombre. De plus, ce point justement avait éveillé sa curiosité, car il abordait un tout nouveau sujet par rapport à la mission. Essayant de faire le plus clair et le plus rapide possible, Eloïse se lança.
"Tout à l'heure, Votre Majesté, Alfirin a soulevé tout à l'heure un point qui me semble fort intéressant, même s'il n'a pas été exploré en profondeur. Comme vous, j'ai la nette impression que la menace à laquelle nous avons affaire est de loin plus compliqué qu'un simple regroupement de Moredhels désireux de se rebeller contre le Royaume et de le faire vaciller sur ses fondations. A mon humble avis, qui n'engage que moi, quelque chose de plus dangereux, et de bien mieux organisé est à l'œuvre derrière tout ceci. Si regroupement de Moredhels il y a, il y a fort à parier qu'ils n'agissent, une fois de plus, pas de leur propre chef. Et je ne serais pas étonnée que nous fassions chou blanc à Sar-Sagoth..."

Pour la première fois, elle osa regarder dans les yeux la souveraine elfe, pour mieux appuyer ses dires. Et tandis qu'elle sondait les prunelles vertes d'Aglaranna, elle se rendit compte que son petit discours n'appelait pas forcément à une réponse de la reine, ni même à une réponse tout court. Un peu maladroitement, elle ajouta donc :
"Qu'en pensez-vous? Croyez-vous, comme quoi, que nous allons devoir affronter quelque chose d'autres qu'une bande de Moredhels s'ennuyant un peu trop et décidant de partir en guerre contre le Royaume?"
Cette fois, sa question s'adressait à tout le monde, et elle le fit bien comprendre en regardant tour à tour les membres de cette assemblée. Une fois de plus, elle fut troublée par le bandeau qui caché les yeux de Fryb mais elle y fit le moins attention possible : après tout, si cela l'aidait à combattre sa peur du vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alfirin

avatar

Masculin
Nombre de messages : 225
Age : 31
Localisation : Au travers de l'espace et du temps
Humeur : Serieux
Caractère : Vigilant
Date d'inscription : 16/12/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Tisseur de sort
Age: 1423
Localisation: Là où on a besoin de lui

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Lun 5 Mai - 18:39

Alfirin ecoutait tranquillement et avec interet les paroles de chacun des membres de ce conseil extraordinaire. Il fut une fois de plus charmé par la capacité de la reine à repondre et à gerer un conseil de la sortes avec autant d'habileté et de serenité!
En effet il fallait de la patience pour recevoir lorsque lon est reine, les sarcasmes entendu d'un jeune humain qui neglige sa position et amplifie son pessimisme au dela du possible!
La jeune humaine prit à son tour la parole, Alfirin ecoutait de nouveau la femme parler et s'appretait à laisser une fois de plus la reine prendre la parole mais Eloïse reprit son idée de depart, Alfirin se permit donc de prendre la suite de la conversation puisque l'humaine semblait s'adresser à tous.
Alfirin se leva donc et commença à parler tranquillement et profondement :

"Il est pour moi evident que le peuple Moredhel ne partira pas en guerre contre le royaume une nouvelle fois! Les moredhels cultivent, bien sur, la haine des peuples ennemis, mais rien ne leur fera oublier les constantes deconvenues façe au monde des hommes! Non ils ne sont pas des idiots et même si des habiles manipulateurs se sont glissés dans leurs rangs, ils ne retenteront pas pour la enieme fois leur chance! Ce peuple est au contraire affaiblie par la guerre qui vient de toucher une fois de plus notre royaume."

Alfirin ferma les yeux et sembla se plonger dans une transe, en remontant dans ses anciens souvenirs et ses emotions lors des recents changements dans l'air du temps!

"Je parie pour ma part, que s'ils se regroupent vraiment loin dans le sud de leurs terres respectives, ce n'est pas pour nous attaquer non! ... Mais alors pour quoi? Fuir ... cette possibilités me donnerait plus de sueurs froides que l'horizon d'une guerre nouvelle car celui qui peut faire peur à ce peuple au point de le deloger des hautes terres du nord est une personne à craindre croyez moi!"

Alfirin se rassit tout en parlant et decida de terminer son discours ainsi :

"Nous devrions plutot lors de cette mission de reconnaissance, nous attendre à rencontrer une bande de Moredhels fuyant quelque chose de grave ... et nous devrions peut etre nous preparer à devoir faire alliance avec eux! Mais en tout cas Eloïse, je suis d'accord avec vous : nous allons trés certainement decouvrir un nouvel ennemi mais ce ne sera pas celui auquel nous pourrions penser!"

Puis Alfirin laissa en suspent cette affirmation pour que les mots penetrent bien les esprits de chacun car il etait plus sur de cela que de tout le reste et surtout d'une improbable nouvelle guerre moredhel


Dernière édition par Alfirin le Mer 14 Mai - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fryb

avatar

Masculin
Nombre de messages : 129
Age : 25
Date d'inscription : 17/06/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Chef des Silencieux Vengeurs
Age: 29 ans
Localisation: Krondor

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Mer 14 Mai - 14:15

Un sourire en coin apparut au visage de Fryb. Un nouvel ennemi ? Le royaume n'avait t-il pas assez souffert ?... Les dieux, nous détestaient ils tant ? Il écarta vite les pensées mythologies, pour revenir sur la logique. Pourquoi un ennemi... viendrait prendre la tête d'une groupe de Moredhel affablis et presque ... détruit... ? Ce peuple, bien qu'il fut mauvais et rempli d'une haine indéfinisable, ne méritait peut ètre pas... L'horreur que les grands leurs font subir. Grand désarroi que celui-ci. Il inclina la tête, sans rien dire, et pencha discrètement son attention à Eloïse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aglaranna

avatar

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 07/11/2007

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: Des centaines d'années
Localisation: Dans les hauteurs d'Elvandar

MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   Dim 8 Juin - 18:19

Songeuse, la reine Aglaranna laissa les paroles d'Alfirin la traverser, s'en imprégna complètement, essayant de prévoir toutes leurs implications. Il est vrai que, si le Royaume des Isles devait faire face à une autre menace qu'une invasion de Moredhels, il y avait de quoi en avoir de sueurs froides. Les conséquences d'une telle menace, si elle se révélait complètement fondée, pouvaient très bien aller jusqu'à la destruction complète du Royaume, voir de toute civilisation sur Midkemia. Fermant brièvement les yeux, la reine elfe s'interdit de penser à une fin si horrible. Cela ne pouvait être. Et cela ne serait pas.

Avec une détermination nouvelle, Aglaranna releva la tête, parcourant la petite assemblée du regard. D'un geste de la main, elle interrompit la jeune humaine qui s'était levée à moitié, et ouvrait déjà la bouche pour parler. D'une voix douce et apaisante, elle mit fin à la réunion :
"Si Alfirin a raison, alors le Royaume et tout Midkemia courent un grave danger, bien plus grâce que tout ce que nous avons déjà eu à affronter par le passé. Malheureusement, ce n'est pas en restant assis là à émettre des hypothèses que nous pourront défaire les mailles du piège qui se referment sur nous. Il nous faut des preuves solides, et non pas de vagues suppositions, fondées elles-mêmes sur des suppositions. C'est pourquoi je vous propose de terminer cette réunion sur le champ, et de vous préparer à partir dans la soirée. Plus tôt nous en saurons, plus rapidement nous pourrons mettre sur pied un plan d'action. Le temps est pour le moment notre meilleur allié, et ce n'est pas en le gaspillant que nous allons pouvoir remporter cette partie, et encore moins le jeu.

Mes amis, encore une fois, je tiens à vous faire part de mon infinie gratitude pour vous être porté, plus ou moins, volontaire à cette mission. Sachez que mes pensées vous accompagneront tout au long du voyage, et que j'attendrais votre retour avec la plus sincère des impatiences. Si les Dieux sont cléments, nous nous retrouverons ici dans quelques semaines, avec des nouvelles fraîches et un meilleur regard sur l'avenir.
"

Elle marqua une pause, et gratifia les trois personnes d'un sourire bienveillant et encourageant.

"Je vais vous faire préparer dès maintenant une monture et des provisions pour le voyage. Malheureusement, dès que vous aurez quitté Elvandar, vous serez livré à vous-même. J'espère que tout se passera pour le mieux, mes amis. J'espère que vous réussirez, ou je n'ai guère d'espoir pour nos chances de réussite future."

D'un petit hochement de tête, elle leur fit signe que la réunion était terminée, et qu'ils devaient aller préparer leurs affaires rapidement, en vue du périlleux voyage qui s'ouvrait à eux.

Une fois seule, elle se laissa aller quelques instants, le regard plongé dans le vide, la mine soucieuse. Réussiraient-ils? Elle n'en savait rien. Mais il le fallait, et elle avait toute confiance en eux. Ses yeux se mouillèrent à la pensée des temps troublés qui les attendaient. Mais l'heure n'était ni aux pleurs, ni à l'abattement. Elle venait peut-être d'envoyer trois personnes à la mort. Il lui fallait aussi se montrer forte : après tout, elle était reine d'Elvandar, et souveraine elfe.

D'un mouvement un peu trop brusque, elle se leva, et alla donner des ordres. Ce soir, l'on prierait pour les trois compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Départ vers le Nord...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Départ vers le Nord...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un départ vers les étoiles
» Vers le Nord.
» Vogue, vogue vers le Nord
» Et elle remonte, remonte, toujours plus haut, tête vers le nord, pour mieux tomber plus bas, toujours plus fort ?? Harmony } U.C'
» Départ vers un nouvel horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG les Chroniques de Krondor :: Administration :: Archives :: Autres RP-
Sauter vers: