AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les portes de la ville:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus Dogbare

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Marchand prospère
Age: 27 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Les portes de la ville:   Dim 27 Avr - 23:39

Marcus se tenait devant les portes de la ville, du côté intérieur bien entendu, il regardait avec une satisfaction non dissimulée les deux-cents soldats Tsurannis traverser les portes sous les acclamations d'une foule qui paraissait assez nombreuse aux yeux de Marcus, en tout cas cette même foule ne cessait de grandir, tout comme la rumeur, et c'était ce qui comptait.
Marcus était certains que des pirates devaient déjà être présents, c'est pourquoi il fit signe aux nombreux mercenaires qui les protégeaient de se tenir sur leurs gardes. En ce moment même, une vingtaine de mercenaires devait se trouver au port pour réunir les pirates "honnètes" sous une seule et même bannière... Celle de Durbin. Il jeta un coup d'oeil à son second qui était juste à côté de lui puis lui dit:


- Ces mercenaires nous ont coûté une véritable fortune! Mais que penses-tu de ce spectacle? Et enfin, quels sont les marchands qui nous ont rejoins en plus des pirates?

Il fit une courte pause avant de conclure:

- Ton oncle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neel

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: 22 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Lun 28 Avr - 0:07

Les deux jours étaient passés à une allure folle, encore plus folle que ne s'y était attendu Neel. Il n'avait pu fermer l'œil et se reposer que quelques heures et, alors que l'heure H approchait, toute sa fatigue semblait s'accumuler afin de le faire basculer, de force, dans un sommeil réparateur.

Luttant pour rester éveiller, priant pour être en pleine forme lorsque tout commencerait vraiment, Neel se dépêcha de gagner les portes de la ville, ne voulant pas être en retard pour le début des "festivités". La foule lui parut nombreuse mais, pour chaque homme et chaque femme présents, il se doutait que deux personnes restaient tapies chez elles, trop apeurées pour sortir... ou se sentant bien peu concernées par ce qui était en train de se passer.

Rapidement, il remarque Marcus et s'approcha de lui. Après les salutations habituelles, il se posta un peu en retrait, prêt à agir si les choses tournaient mal et si la vie de son employeur était en danger. Il semblait heureux, et très satisfait par ce qu'il voyait. Et il y avait de quoi : leur premier objectif semblait nettement atteint et, pour le moment, aucun bain de sang n'était venu troubler la tranquillité pesant sur Durbin. Neel souhaita que rien ne vienne faire vaciller cette paix précaire : il ne voulait en aucun cas que la nuit se couche sur une ville ensanglantée, pleurant ses morts.

La vue des deux cents mercenaires de Tsurannis lui fit l'effet d'un coup de fouet. Comme ils étaient sérieux dans leurs armures étincelantes ! La mine sévère, la démarche parfaitement rythmée, ils faisaient grande impression sur lui... et sur le peuple. Quelques hourras timides se firent entendre ici et là, mais dans l'ensemble, la foule se tenait tranquille, impressionnée par tant de savoir faire.

A ce moment là, Marcus se mit à parler. Un instant perplexe, Neel se rendit soudain compte que c'était à lui qu'il s'adressait. Déglutissant difficilement, ayant encore et toujours un peu de mal à se faire à son nouveau statut, Neel répondit à mi-voix, pour n'être entendu que de Marcus :
"Oui, Messire Marcus, ce défilé est très impressionnant. S'il pouvait nous suffire à gagner cette bataille sans verser la moindre goûte de sang, l'argent dépensé le vaudra largement..."
Faisant mine de s'intéresser au défilé, il continua, baissant le ton de sa voix d'un cran :
"Plus de la moitié des marchands contactés nous ont rejoint, certains presque à contre cœur. Hier soir, il en restait une bonne dizaine qui ne savait encore pas très bien de quel côté faire aller leur loyauté. De ces indécis, nous pouvons espérer en récupérer, pour notre cause, une bonne majorité. Quand aux pirates..."

S'essuyant le front avec sa manche, afin d'en essuyer la sueur qui y perlait, Neel se força à continuer, la gorge serrée :
"Quant aux pirates, bien peu nous ont rejoint. Contre toute attente, même ceux à qui une économie plus libre pourrait plus facilement profiter ce sont révélés être des fervents supporteurs de la cause piraterie. Seuls quelques capitaines, souvent en disgrâce et sans vraiment de poids économique, nous ont rejoint, mais leur appui est précaire, et ils sont prêts à retourner leur veste dès qu'une meilleure offre leur sera présenté."

Toussotant pour se laisser un peu de répit, et mobiliser son courage, il finit par reprendre, totalement désemparé :
"Quant à mon oncle, sans grande surprise, il a refusé de rejoindre nos rangs."
Neel passa sous silence la rencontre houleuse qui lui avait valu de se séparer en très mauvais terme du dernier parent qui se souciait un temps soit peu de lui. La discussion avait été agitée, et il s'en était fallut de peu pour qu'ils n'en arrivent aux poings. Le jeune homme gardait un très mauvais souvenir de cette discussion, et regrettait que la dernière fois qu'il verrait son oncle se soit si mal passée. Si seulement il avait pu comprendre que ce qu'il faisait comptait à ses yeux ! Non, son oncle n'avait rien voulut entendre, et l'avait chassé comme un malpropre.

Neel sentit les larmes lui perler aux coins des yeux. Honteusement, il tourna la tête et regarda ailleurs, essayant de les chasser le plus discrètement possible. Si seulement tout ceci pouvait s'arranger pour le mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Dogbare

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Marchand prospère
Age: 27 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Lun 28 Avr - 10:20

Marcus avait écouté avec une attention extrème le rapport de son second, car c'était bel et bien un rapport que Neel lui faisait. Autant était-il début très souriant, les nouvelles étaient bonnes, autant à la fin l'était-il beaucoup moins, effectivement, les nouvelles étaient beaucoup moins bonnes.
Quant à l'oncle de Neel, l'oncle de son second, il se refusait à le tuer tant qu'il n'aurait pas épuisé toutes les autres solutions possibles, il avait par ailleurs aperçut que Neel était en train de pleurer, ce qui lui fit faire un sourire de compassion envers son employé, il réfléchit un petit momen encore avant de dire d'une voix toute aussi empreinte de compassion que son visage:


- Tu sais, Neel, tu n'as pas à avoir honte de tes larmes, elles sont logiques, c'est le seul homme de ta famille qui t'as accepté et éduqué...

Il fit une petite pause pour montrer son regret à son second mais aussi pour reprendre d'un ton plein d'espoir:

- Mais tout n'es pas terminé, tu sais, j'ai dis aux hommes que s'ils le voyaient, il fallait en faire un prisonnier et rien d'autre, surtout pas un cadavre, puis de nous l'ammener... Ensuite il verra que nous sommes plus puissant que les pirates, enfin je l'espère... Puis il aura un choix, devenir notre allié, ou bien être exilé de la ville et de ses possessions... Ainsi, il ne devrait pas mourir de toute façon!

Il fit une dernière pause avant de terminer sur un ton moins confiant:

- C'est tout ce que je peux faire et j'en suis véritablement bien plus que désolé...

Il fit une dernière pause avant de dire d'un ton déjà plus joyeux:

- Allons voir ces hommes en armure verte, ces acomas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiryos Korgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 211
Age : 27
Date d'inscription : 19/03/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: soldat/emmissaire du royaume de Kesh La Grande
Age: 37
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Lun 28 Avr - 14:46

Par Kesh, mais qu'est-ce que c'est que ce foutoir?

Kiryos observait de loin la troupe qu'il venait de voir arriver à Durbin. Il avait recu quelques jours plus tôt de se rendre à Durbin, car on y avait signalé une troupe de mercenaires Tsurannis qui avancaient à marche forcée vers le port pirate de Kesh. Kiryos s'attendait à voir une surprise, mais là... De là où il était, il pouvait dénombrer près de deux cents soldats. Il ne les avait pas affronté, mais les rumeurs qui avaient courus sur leur efficacité et leur force au combat lui avait bien montré qu'ils pourraient être de redoutables adversaires.

** Quelqu'un a dû les engagés, mais qui? Je dois l'apprendre avant de rentrer. **

Kiryos fit signe à ses hommes qui patientaient derrière, et ils se lancèrent aux galot. Ils atteignirent rapidement la porte principale, et se dirigèrent directement vers la place centrale, celle où se tenait habituellement le marché aux esclaves. Les soldats Tsurannis attendaient ici après leur petit défilé. Ils observèrent Kiryos et sa troupe avec un regard mauvais. Kiryos resta immobile pendant un moment puis cria:

Qui commande ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Dogbare

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Marchand prospère
Age: 27 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Lun 28 Avr - 16:30

Marcus avait passé en revue les troupes Tsurannis en revue, tel un général, se disait-il... Il leur souriait à tous, d'un sourire confiant, tous les soldats purent apercevoir ses yeux qui brillaient d'une lueur de fiertée intense, oui! Marcus était fier de se qu'il avait accompli jusqu'ici, et il y avait de quoi! Il allait renvoyer les pirates au fond de la mer! Ah! La journée s'annonçait tout de même plutôt bien... C'est alors qu'il entendit un cri:

Qui commande ici?

C'était un Keshian, accompagné d'une troupe de cavaliers à l'air pas vraiment commode... Marcus se dit que s'il parvenait à les convaincre de les rejoindre, alors leur rébellion réussirait.... ou en tout cas aurait bien plus de chance de réussite! Malheureusement, tout portait à croire que cette troupe était au service de l'Empire...Marcus s'avança vers le petit groupe, de façon à être à environ cinq mètres du Keshian. Il dit d'une coix forte:

C'est moi qui commande ici! Peut-être pouvons-nous vous aider, Keshian de l'Empire?

Il avait parlé polimment, mais il avait clairement sous-entendu dans le terme "Keshian de l'Empire" qu'il n'avait pas de comptes à rendre à l'Empire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiryos Korgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 211
Age : 27
Date d'inscription : 19/03/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: soldat/emmissaire du royaume de Kesh La Grande
Age: 37
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Lun 28 Avr - 19:42

Un homme avança. Kiryos l'observa et le détailla de la tête aux pieds. Ce n'était pas un Keshian, à voir sa peau blanche qui avait bronzé sous le soleil rude de l'Empire. Un Islien? En tout cas pas un soldat. Kiryos le rangea plutôt dans la catégorie marchand, à voir ses vêtements de bonne taille, et bien propre sur lui.

** Bon au moins il répond à mes questions lui. **

Kiryos fit avancer son cheval jusqu'au marchand. Les soldats eux restèrent en arrière, pret à réagir au moindre ordre. Le commandant Keshian planta son regard dans celui du marchand.


Je suis Kiryos Korgan, émissaire de sa majestée, Celle-Qui-Incarne-Kesh, et j'ai pour ordre de régler la situation qui a l'air de dégénérer ici même. Qu'avez-vous l'intention de faire ici, dans une principauté de l'Empire, avec cette troupe de mercenaires?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Dogbare

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Marchand prospère
Age: 27 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Lun 28 Avr - 19:59

Marcus regarda le mercenaire qui venait de le fixer dans les yeux, Marcus ne perdrait pas à se jeu là et le fixa à son tour d'un regard extrèmement scrutateur, profond et confiant. Il se dit que cet homme avait l'air de mériter la confiance de l'Empereur... Il attendit un petit moment en jetant un regard sur les Tsurannis, un regard étonnement confiant puis il reprit son observation minucieuse du Keshian situé en face de lui:

Moi, je me nomme Marcus Dogbare et ce que vous voyez là, ce n'est que l'action de gens désespéré qui attendent depuis des générations l'aide d'un Empire qui n'arrive jamais, l'aide d'un Empire qui préfère agrandir son territoire plutôt que d'y assurer sa sécuritée interieure! Ce que nous avons l'intention de faire? C'est tout simple! Nous allons renvoyer cette racaille de pirate au fond de la Triste Mer qui ne méritera plus ce nom... Nous allons nous affranchir de cet Empire que nous aidons mais qui ne nous aide pas! Aidez-nous, soldats! Vous ne le regretterez pas! Nous avons besoin de vous!


Dernière édition par Marcus Dogbare le Mar 29 Avr - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neel

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: 22 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Lun 28 Avr - 23:30

Alors que Neel allait adresser ses remerciements à Marcus pour sa conduite clémente envers son oncle, une voix pleine de commandement s'éleva au-dessus du cliquetis des armes des Tsurannis. A l'accent, c'était un keshian, et certainement un pur souche. Etonné, Neel chercha la provenance de la voix... et un sentiment de stupeur l'assaillit lorsqu'il remarqua les cavaliers qui venaient d'arriver en ville.

Leur chef, celui qui venait visiblement de prendre la parole, se souciait guère du défilé des soldats tsurannis et n'avait pas hésité à poser sa question haut et fort, comme s'il défiait la foule de lui apporter la moindre réponse. Encore légèrement déboussolé par les événements qui prenaient une tournure tout à fait inattendue, Neel fut une fois de plus surpris d'entendre la voix de Marcus répondre à cet homme.

S'ensuivit un échange tendu, auquel Neel ne chercha même pas à participer. Toute l'attention du soldat keshian - car cela devait en être un, indéniablement - était porté sur Marcus, et Neel ne voulait en aucun cas mettre sa vie en danger en plaçant une remarque idiote. De plus, le marchand s'en sortait fort bien.

Toujours un peu en retrait de Marcus, feignant une fois de plus de s'intéresser à autre chose pour ne pas éveiller les soupçons sur lui et mettre inutilement l'officier keshian en colère, Neel attendit le plus patiemment possible une réponse de l'homme suite à la proposition bien audacieuse de Marcus. Après tout, avec ce retournement de situation, tout risquait de se compliquer, et même d'échouer.



[Si on pouvait essayer de garder un ordre dans les réponses, ça serait pas mal Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiryos Korgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 211
Age : 27
Date d'inscription : 19/03/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: soldat/emmissaire du royaume de Kesh La Grande
Age: 37
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Mar 29 Avr - 17:40

( D'acc. Donc l'orde c'est Kiryos, Marcus, Neel. Si ya un problème, on peut changer. )

Kiryos haussa légerment un sourcil. On pouvait dire que le marchand en face de lui était pour le moins culloté. Ou plutôt audacieuse. Et cela troublait l'esprit du commandant Keshian. Les renseignements que l'on lui avait transmits avait qu'il parte laissaient à penser que c'était les priates plutôt qui avaient engagés ces mercenaires. D'ailleurs Kiryos avait failli y croire quand il avait entrapercu quelques pirates qui trainaient avec les hommes qui avaient engagés les mercenaires. Mais apparament, c'était plutôt l'inverse. Des marchands qui souhaitaient se débarasser des pirates.

La situation mettait Kiryos en équilibre instable. Jusqu'a maintenant, les pirates avaient été plus ou moins toléré à Durbin, du fait qu'ils s'attaquaient aux navires marchands du royaume des Isles. C'était une sorte de statut quo, qui avait été respecté jsuqu'a maintenant. Mais depuis quelque temps, les pirates ne se limitaient plus aux marchandises et aux navires venant des isles. Ils s'attaquaient aussi aux navire de l'empire, et cela commencait à irriter l'Empereur. Que faire? Laisser la situation telle qu'elle a été jsuqu'a présent, ou bien mettre un terme à cette piraterie semi-légale?


** Si je ne fait rien, la situation risque de dégénérer. Les pirates qui s'échaperont reviendront avec plus de forces, et écraseront les marchands. Mais si ils voient les soldats de l'Empire, il y a bien plus de chance qu'ils ne reviennent plus. Et je pourrai encore garder un peu de contrôle sur les évenements futurs. Du moins je l'espère. **

Kiryos se tourna vers Marcus. Il vit dans son attitude une volonté qui frisait avec le surhumain. Quoi que soit la décision du Keshian, il ferait ce qu'il avait dit.

Bien. Nous vous aiderons à vous débarrasser des pirates. Mais à une condition. Jusqu'a que je mette au courant mes supérieurs de la situation locale, Durbin restera un port de l'Empire, et seul lui décidera si votre "indépendance" sera effective ou non. Je vous conseille de faire ainsi, si vous ne voulez pas voir un millier de Chiens-Soldats débarquer et vous écraser, quelque soit la force de mercenaire que vous rassemblerez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Dogbare

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Marchand prospère
Age: 27 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Mar 29 Avr - 19:25

Marcus observa le chien-soldat en face de lui, celui-ci avait l'air un peu déstabilisé par la situation, mais après tout, c'était normal!
Le marchand rit en lui-même, voilà qu'il se mettait à négocier avec un chien-soldat et par là-même avec l'Empire de Kesh La Grande... Ceci était assez amusant, du fait que d'imaginer l'Empereur hurler comme une marchande de poisson avait de quoi faire rire... Une fois cette courte hilarité passée, Marcus parla en choisissant ses mots avec soin.:


- Soit, votre aide est la bienvenue! Et nous sommes heureux de vous avoir à nos côtés, les combats semblent en effet inévitables...

Il fit une pause, réfléchit intensément, puis continua avec détermination:

- Mais dîtes bien à votre Empereur que Durbin veut son indépendance, quel qu'en soit le prix! Mais n'oubliez pas de lui dire que Dubin restera en rapports privilégiés avec l'Empire si celui-ci l'accepte...

Il s'arrêta de parler, en partie pour que le soldat comprenne bien de quoi il en retournait, soit Durbin serait indépendante, soit Durbin n'existerait plus! Après ces quelques instants d'attente, il reprit:

- Revenons-en à la bataille qui occupe actuellement nos esprits! Vous êtes un militaire, vous! Peut-être avez-vous déjà un plan en tête pour ce combat?!

Ces dernières paroles étaient pleines d'espoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neel

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: 22 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Mar 29 Avr - 21:52

Neel écouta la conversation entre Marcus et le soldat keshian avec de plus en plus d'attention. Au bout d'un moment, il ne feignit même plus de s'intéresser à autre chose que ce qui se passait à portée de ses oreilles. Apparemment, ces soldats keshians se ralliaient à leur cause, en attendant de se prononcer plus. Voilà qui allait faire forte impression aux pirates, et peut-être, faire pencher la balance en leur faveur. En tout cas, Neel se réjouissait intérieur de cet événement imprévu : ainsi, ils pourraient peut-être arrivés à maîtriser la ville sans faire couler la moindre goutte de sang.

Néanmoins, la dernière phrase de Marcus le fit vite déchanter. Un plan? Des combats? Neel n'avait jamais cru sérieusement qu'il pourrait en arriver jusqu'à ce point. Après tout, qui disait combat, disait victimes, et certainement victimes innocentes. Et faire couler le sang d'innocentes personnes était une chose que Neel répugnait le plus à faire : une vie était trop précieuse pour être gâchée si bêtement.

Oubliant que l'officier keshian les dominait de toute sa hauteur, il ne put s'empêcher de s'exclamer, indigné :
"Des combats? Ne pouvons-nous pas essayer de rallier la ville à notre cause pacifiquement avant de prendre les armes? Ne pouvons-nous pas au moins essayer, avant tout de suite discuter combat? Je suis certain que notre crédibilité en prendra un grand coup si nous sortons les armes dès maintenant et commençons à détruire toute forme d'opposition que nous pourrions rencontrer !"
D'habitude calme et peu enclin à se laisser dominer par les émotions, Neel avait du mal à croire la fureur noire dans laquelle il était. Pour lui, jamais il n'avait été question de prendre les armes pour imposer leur nouvelle vision de Durbin, libérée du joug pirates. Des armes, oui, mais en dernier recours, pour se protéger, et non pas pour attaquer en premier !

Se souvenant soudain du détachement de soldats keshian présent non loin et de leur chef intimidant, il ravala les paroles qui se précipitaient sur sa, luttant pour franchir ses lèvres. Sa colère tomba d'un coup, et la peur la remplaça, une peur froide et implacable. Qu'allait lui coûter sa petite interruption? Il n'avait pas vraiment hâte de le découvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiryos Korgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 211
Age : 27
Date d'inscription : 19/03/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: soldat/emmissaire du royaume de Kesh La Grande
Age: 37
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Mar 29 Avr - 22:19

Kiryos souria légèrement. Décidément, ce marchand avait de la suite dans les idées. Il prit note de la remarque de Marcus, afin de pouvoir en dire plus à ses supérieurs. Il savait d'avance qu'il se ferait taper sur les doigts pour avoir participé à ce début d'indépendance.

Le marchand lui demanda s'il avait un plan de bataille, et Kiryos commença à réfléchir aux différentes éventualités, quand un jeune homme prit la parole. Le commandant Keshian tourna vers lui un visage légèrement courroucé, un peu irrité par cette interruption. Puis il remarqua le jeune age de l'indigné. Il ne devait pas avoir plus de 25 années. Encore un jeune idéaliste.

Demander leur départ? Sans se battre? Tu peux y aller si tu le veux. Mais sache avant d'aller à la rencontre de ta mort, que d'abord les capitaines pirates feront semblant de t'écouter, puis se mettront à rire et à te tourner en dérision, et enfin de trancheront en petite rondelle pour nous renvoyer ton corps dans une boite en bois qui ne contiendrait pas un corps plus grand qu'un nourrisson. Ces gars sont sans pitié la plupart du temps. Demande à ceux qui sont ici et qui ont eu l'ingéniosité de nous rejoindre. Demande leurs comment sont les pirates.

Kiryos laissa un moment planer ses paroles. Il avait parlé d'une voix claire et sans hésitation. Il n'avait traité qu'une ou deux fois avec des pirates, et peu de chose constructives en ressortirent.

Ecoute moi. Je ne sais pas si tu a réellement trainé avec des pirates ou non, mais laisse moi te dire une chose. Ces bâtards sont les gars les plus retors qui existe. Ils n'obéissent qu'à deux lois: celle du plus fort, et celle de l'or. La loyauté ou la pitié, peu la connaissent, et souvent ils ne font pas long feu sur un navire pirate.

Après sa tirade, Kiryos se tourna vers Marcus.

Il nous faut d'abord savoir combien ils sont actuellement à quai, avec quels équipages à terre ou sur leurs bateaux. Il faut que l'on sache où ils se trouvent. Je n'aime pas les surprises, et j'ai un peu de mal à combattre quand un groupe ennemis nous prend à revers ou par derrière alors que l'on aurai pu l'éviter. Tes mercenaires t'auraient dit la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Dogbare

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Marchand prospère
Age: 27 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Mar 29 Avr - 23:09

L'esprit de Marcus était en ébullition, il devait penser à un nombre relativement conséquent d'élément différents et importants... De plus, lorsque le Keshian parla, il approuva ses idées sur les pirates, même s'il n'était pas aussi extrémiste dans ses pensées. Il se décidé à parler pour défendre Neel:

- Veuillez excuser Neel, mon second, il est un peu impulsif mais il est quelqu'un de précieux! Par ailleurs, c'est lui qui m'a le mieux servit jusqu'à maintenant et vous pouvez vous fiez à lui autant qu'à moi dans cette ville!

Marcus regarda son second d'un regard qui lui indiquait que l'incident était maintenant clos, il continua sur sa lancée:

- Mais il faut admettre que sa suggestion n'était pas tout à fait dénué de bon sens, certains nous ont déjà rejoins, et nous avons l'appuie d'une trentaine de chiens soldats de Kesh La Grande si j'ai bien compté... en plus de deux-cent Tsurannis et d'une partie de la population qui est armée elle aussi! Au fait, Neel, combien de civils nous ont rejoins? ... Ah oui! j'oubliais aussi la centaine de mercenaires que moi-même et tous les autres marchands avont réunis!

Marcus fit une courte pause avant de reprendre:

- Je penses que nous devrions tout de même essayer une ultime et dernière fois de convaincre les pirates de nous rejoindre avant d'essayer de les attaquer! ... D'ailleurs, Neel! A combien estimerais-tu leur nombre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neel

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: 22 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Mer 30 Avr - 19:00

Neel ne savait guère comment réagir : devait-il tenir tête à ce Keshian ou bien faire profil bas, quitte à bouillonner intérieurement et à s'en vouloir durant un long moment d'avoir joué les poules mouillées? Le temps qu'il se décide, la conversation avait filé, sans l'attendre, et rajouter un peu d'huile sur le feu n'était pas franchement une chose à faire. Il avait loupé sa chance, et l'opportunité de faire entendre ses idées était à présent passée. Ravalant sa rage et son amertume, il écouta Marcus prendre sa défense et lui poser quelques questions, bouillonnant toujours intérieurement.

Après tout, il avait vécu parmi les pirates, pendant de longues années ! Et contrairement à ce qu'avais dit le Keshian, sans nul doute que beaucoup de ceux qui s'opposait à la réforme musclée de Marcus aurait apprécié de dire un mot avant de brandir le sabre. Ils n'étaient pas tous des têtes brulées, pendant uniquement avec le tranchant de leurs lames. Certains l'étaient, on ne pouvait le nier. Mais pas tous.

Finalement, inspirant profondément dans l'espoir de se calmer, Neel finit par répondre à son employeur, d'une voix sourde où perçait encore une colère difficilement dissimulée :
"Pour les civils, je dirais qu'un bon millier est de notre côté, mais deux à trois fois plus de l'autre bord ou bien encore indécis. Néanmoins, il ne faut guère compter sur d'autres ralliements pour notre cause, nous n'avons plus de nouveaux arguments convaincants, et les indécis rallieront sans aucun doute les pirates... ou resteront neutres, ce qui est pareil pour nous."
A mesure que Neel faisait son rapport, il sentit la colère doucement décroître, jusqu'à disparaître complètement. Rien de tel qu'un peu de travail pour vous calmer.

"Quand à pirates, l'équilibrage est bien moins en notre faveur. Seule une bonne grosse dizaines de capitaines avec leurs équipages nous ont rejoint, nous laissant pas loin de soixante à soixante-dix capitaines - plus leurs équipages - à affronter. Parmi ceux là néanmoins, je serais prêt à parier que le quart, ou même le tiers, serait prêt à discuter avec nous sur un éventuel arrangement, ne serait-ce que pour mieux connaître vos plans sur le long terme. Certains, néanmoins, refuseront de parler et prendront les armes contre vous, quoique vous proposiez."
Inutile de préciser que Neel espérait, un peu naïvement peut-être, que son oncle ferait parmi de ceux qui ne seraient pas contre un peu de parlotte avant de faire couler le sang.

Ignorant le Keshian, afin d'éviter à sa colère d'être ravivée, Neel surveilla la foule autour de lui, espérant ainsi remarquer rapidement les premiers signes d'émeute... si émeute il devait y avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiryos Korgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 211
Age : 27
Date d'inscription : 19/03/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: soldat/emmissaire du royaume de Kesh La Grande
Age: 37
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Mer 30 Avr - 21:57

Kiryos écouta attentivement les propos de chacun, afin d'évaluer la force à laquelle il devrai faire face. Soixante dix capitaines? Il y en avait autant? Vu que les équipages approchaient souvent la centaine, voire plus, Kiryos estima qu'il avait en face plus de 7000 pirates. Impressionnant. Cependant, les marchand comptaient près d'un millier de civils prêts à se battre, plus les deux cent tsurannis, et une centaine de mercenaires. Kiryos ne pouvait réellement compter que sur ces soldats. Ils étaient expérimentés, et eux seul ne faibliraient pas devant une éventuelle riposte. Kiryos prit sa décision.

Si l'on veut avoir une chance, il faut attaquer par surprise. Nous somme à 1 contre sept. Il faut que l'on se décide rapidement de la tactique à suivre, et que l'on agisse rapidement. Ils savent surement que nous sommes là. Mais ils doivent s'attendre à ce que l'on tente d'abord de discuter.

Bon voilà l'idée. Des archers vont partir de suite. Ils encercleront le port et en garderont l'entrée. Qu'ils puissent tirer des projectiles enflammés. Et à l'entrée il doit y avoir des défenses contre les navires. Elles ont été prévues au départ pour contrer des attaques quegannes ou isliennes. Un commando pourra sans problème s'en emparer, et les retourner contre les navires pirates. Pendant ce temps, les troupes dont nous disposons encercleront le port. Pas sortie possible. Dressez rapidement des barricades. Les mercenaires seront notre fer de lance. Les tsurannis sont trop reconnaissables. Mais les autres mercenaires eux peuvent se disperser et intégrer la foule. Qu'ils se rapprochent le plus possible des bateaux, et qu'ils abattent par n'importe quel moyen les capitaines pirates. Sans leurs chef, ce sera la débandade. Les archers eux se chargeront de mettre encore plus le foutoir sur leurs navires.


Kiryos fit une pause.

Bon. Maintenant, au boulot. Ah oui, preparez une délégation. On va essayer de gagner un peu de temps. Juste ce qu'il faut pour détourner leur attention. Et même avec un peu de chance, ceux qui sont indécis seront peut être incité à quitter l'alliance pirate. ALLEZ!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Dogbare

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Marchand prospère
Age: 27 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Mer 30 Avr - 22:17

Marcus Dogbare ne sut que dire face au plan du Keshian, après tout, bien que simple, ce plan était efficace, et le militaire ici n'était pas Marcus, mais bel et bien ce rude et expérimenté capitaine, à la peau tannée par le désert. Il dit simplement:

- Je n'ai aucune objection. Je vais de ce pas au port tenter de convaincre les pirates restants....

Tout était dit. Il n'y avait rien à ajouter et la destinée de plusieurs centaines voir de plusieurs milliers d'hommes allait bientôt se sceller... On ne pourrait pas dire que Marcus n'aura laissé aucune chance de survie aux pirates!
Il fit signe à tous les responsables militaires d'executer les instructions du Keshian...


[HRP] Désolé pour la petite taille de ce post mais je ne sais absolument pas quoi dire^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neel

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: - PNJ -
Age: 22 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Jeu 1 Mai - 21:55

Neel frissonna à la mention du plan du Keshian. Efficace, simple, et ne laissant absolument aucune chance aux adversaires. Glacé sous le silence de plomb, Neel fut une fois de plus frappé par l'absurdité de l'acte qu'ils étaient sur le point de commettre : depuis combien de temps Durbin était-il à la merci des pirates? Longtemps, bien longtemps ! Et le jeune homme, à mesure que le temps passait, voyait sa résolution vaciller : il n'était plus aussi certain que leur ravir leur ville était une si bonne idée...

Essayant de se calmer, et repoussant au loin ses idées noires, Neel emboîta le pas à Marcus lorsqu'il se rendit au port. Avec un peu de chance, tout se passerait sans aucune effusion de sang... ou du moins, avec des effusions de sang réduite. Tuer toutes ces personnes, tous ces innocents juste pour accroître les bénéfices des marchands, cela semblait surréaliste. Comment avait-il pu prendre part à de telles actions? Ses résolutions de l'avant-veille lui paraissaient bien maigres...

Nerveux, et en sueurs, Neel essaya d'oublier, pour un temps, toute l'énormité de ce qui allait se passer...

[Voilà, je vous laisse ouvrir le sujet au port comme il vous convient Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiryos Korgan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 211
Age : 27
Date d'inscription : 19/03/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: soldat/emmissaire du royaume de Kesh La Grande
Age: 37
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Jeu 1 Mai - 22:36

[ je le ferai demain car ce soir je n'ai pas le temps. A moins que Marcus veuille commencer. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Dogbare

avatar

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 03/04/2008

Feuille de personnage
Emploi/Statut: Marchand prospère
Age: 27 ans
Localisation: Durbin

MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   Jeu 1 Mai - 22:40

c'est fait...^^ je supprime ce message demain.

La suite au port!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les portes de la ville:   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les portes de la ville:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les portes de la ville
» Un étranger se présente à Kiri. [Portes de la ville]
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG les Chroniques de Krondor :: Administration :: Archives :: Autres RP-
Sauter vers: